thumbnail Bonjour,

Retrouvez les clés de la 28e journée de Ligue 1 avec notamment un alléchant derby entre l'AS Saint-Etienne et l'Olympique Lyonnais samedi.


Lorient - Brest

Lorient n'y arrive toujours pas et a perdu encore une place au classement à l'issue de la 27e journée. La situation devient inquiétante pour les Merlus qui doivent se relancer contre Brest à l'occasion du derby breton. Cinq nuls et sept défaites en douze journées soit cinq points sur 36 possibles : le bilan des dernières prestations des hommes de Christian Gourcuff fait toujours peine à voir. Les Merlus ne sont plus du tout convaincants en ce moment. Les coéquipiers de Mathieu Coutadeur se retrouvent désormais 15e de Ligue 1 avec 28 points au compteur, à un point seulement de Dijon, premier relégable. "Ca va être un match difficile. On va aborder une série de quatre matches contre des équipes qui sont concernées par le maintien comme nous, des matches de la plus haute importance. Quand on arrive à ce stade de la saison, il y a de moins en moins de rattrapage possible. On doit se préparer de la meilleure des façons pour un match qui sera d’une extrême importance." reconnait d'ailleurs le coach Christian Gourcuff. En face, le Stade Brestois se stabilise au 12e rang avec 30 points au compteur. Les Bretons alternent le bon et le moins bon depuis le début de la saison. Les hommes d'Alex Dupont se sont inclinés face aux Girondins de Bordeaux (2-0) lors de leur précédente sortie.

Lorient : Audard - Gassama, L. Koné, Ecuele Manga, Mareque - Jouffre, Romao, Mvuemba, Monnet-Paquet - Aliadière, Emeghara

Brest : Elana - Baysse, Martial, Zebina, O. Coulibaly - Culma - Poyet, Licka, Grougi, Lesoimier - Ben Basat

Les clés du match

 

Auxerre - Evian TG

Les semaines se suivent et se ressemblent du côté d'Auxerre depuis la phase retour du championnat. N'ayant plus rien à avoir avec cette formation qui avait terminé 3e de la Ligue 1 lors de la campagne 2009/2010, la formation icaunaise n'en finit plus d'accumuler les faux-pas. Aujourd'hui, à 11 journées de l'épilogue du championnat, sa situation sportive est des plus alarmantes. Ses résultat et son classement le démontrent, mais aussi la façon avec laquelle la direction du club opère. Laurent Fournier pourra en témoigner. Toutefois, et en dépit de toutes ses contraintes, l'AJA n'aura aucune excuse à fournir en cas de relégation en Ligue 2 en mai prochain. Les Bourguignons le savent et c'est pourquoi ils sont décidés de se relancer au plus vite, c'est-à-dire dès ce samedi lors de la réception d'Evian. Vont-ils mettre à exécution leurs intentions sur le terrain ? Rien n'est moins sur, surtout que la formation savoyarde est en quête de rachat après s’être faite surprendre sur ses terres la semaine dernière contre Sochaux (2-3). La seule garantie c'est qu'il y aura de l'électricité dans l'air à l'occasion de ce match.

Auxerre : Sorin - Hengbart, Boly, Grichting, Dudka - Mandjeck - Chafni, A. Traoré, E. Cissé, Kapo - Oliech

Evian/Thonon : Andersen - B. Dja Djédjé, Mongongou, Cambon, Wass - Poulsen, Sorlin, Barbosa, Khalenberg - Khelifa, Bérigaud

Les clés du match

Bordeaux - AC Ajaccio

Vainqueur à l'aller à Ajaccio (2-0), Bordeaux compte samedi doubler la mise face aux Corses pour rester candidat aux places européennes en Ligue 1. A onze journées de la fin du championnat, Bordeaux est en neuvième position, à sept points du quatrième, Saint-Etienne, et cinq points du cinquième, Rennes. Éliminés dans les deux coupes nationales, non européens, les Bordelais ne veulent pas finir la saison en roue libre après avoir sauvé leur place en Ligue 1 et se sont donné comme objectif de se qualifier pour la Ligue Europa.

Bordeaux: Carrasso - Mariano, L. Sané, Planus, Ciani, Trémoulinas - Nguemo, Plasil, Sertic - Gouffran, Maurice-Belay (ou C. Diabaté)

Ajaccio: Ochoa - F. Diawara, Medjani, Poulard, Lippini - Pierazzi, Lasne - André, Cavalli, Tiberi - Eduardo

Les clés du match

 

Marseille - Dijon

Sortir l'Inter de Milan de la Ligue des Champions n'est pas donné à tout le monde. Pour l'avoir fait, l'Olympique de Marseille aurait dû jubiler et savourer l'exploit. Malheureusement, les Phocéens n'avaient pas trop le temps pour le faire. Dès ce samedi, ils sont priés de renouer avec la compétition avec la réception de Dijon, dans le cadre de la 28e journée de Ligue 1. Un rendez-vous d'une grande importance pour les Phocéens. Battus lors de leur quatre dernières sorties en championnat, ils sont obligés de l'emporter s'ils veulent encore atteindre les objectifs qui sont les siens pour cette fin de saison. Contre une formation bourguignonne, qui a mené la vie dure au leader parisien la semaine, ça ne sera pas forcément du gâteau. Les Marseillais ont donc tout intérêt à être sérieux et appliqués. Beaucoup plus qu'ils ne l'ont été lors de leurs précédentes confrontations face aux promus (Evian 0-2, Ajaccio 0-1).

Marseille : Mandanda - Azpilicueta, Nkoulou, S. Diawara, Morel - A. Diarra, Be. Cheyrou, Mbia - Amalfitano, Valbuena - Rémy

Dijon : Reynet - Varrault, Meïte, Paulle, Souprayen - Kumordzi, Sankharé - Kakuta, Corgnet, Bauthéac - Jovial (ou Thil)

Les clés du match


Nancy - Montpellier

C'est un peu le choc des extrêmes qui verra s'affronter l'AS Nancy Lorraine et Montpellier lors de la 28ème journée de Ligue 1. Si Montpellier s'accroche à sa deuxième place du championnat, Nancy lutte pour ne pas sombrer dans la zone rouge. A égalité de points (17) avec le premier reléguable (Dijon), les Nancéens ont bien du mal à maintenir le cap cette saison. Avec déjà douze défaites en 27 matchs, les joueurs de Jean Fernandez n'ont plus vraiment le choix s'ils veulent toujours espérer en Ligue 1. De son côté, Montpellier surffe sur la vague du succès. Actuellement deuxième du championnat à seulement un point du leader parisien, les Montpelliérains sont plus que jamais engagés dans la course au titre. Face à Nancy ils auront à coeur de poursuivre une série de 8 matchs sans défaites (6 victoires et deux nuls) en championnat. Lors du match aller, les Héraultais s'étaient facilement imposés à domicile 2-0 grâce à Olivier Giroud et Camara.

Nancy : Ndy Assembe - Sami, S. André Luiz, Puygrenier, Haïdara - Karaboué, S. Sané, B. Traoré (ou Mangani), Mollo - Bakar, Niculae

Montpellier : Jourdren - Bocaly, Yanga-Mbiwa, Hilton, Bedimo - Saihi, Marveaux, Cabella - Aït-Fana, Giroud, Utaka

Les clés du match


Caen - PSG

Lors de la 28ème journée, Caen aura fort à faire en recevant sur sa pelouse le leader de la Ligue 1, le Paris Saint-Germain. Un match d'autant plus difficile à aborder pour les Caennais qui se sont lourdement inclinés lors de la dernière journée face au dauphin du PSG, Montpellier (3-0). Les joueurs de Franck Dumas sont dans une position délicate en Ligue 1 puisqu'ils occupent la 14ème place du classement à seulement 1 points du premier reléguable (Dijon). Avec déjà treize défaites en 27 matchs de championnat, les Caennais doivent au moins prendre un point lors de la confrontation face au PSG s'ils veulent conserver leur place loin de la zone rouge. De l'autre côté, il est inutile de dire que le PSG est en pleine confiance. Plus que jamais leader de la Ligue 1 avec un point d'avance sur son dauphin Montpellier, Paris aborde cette 28ème journée dans de bonnes conditions. Les Parisiens espèrent enchainer un treizième match d'affilé sans défaite en Ligue 1. Lors de la dernière journée, les hommes de Carlo Ancelotti se sont imposés à Dijon (1-2). Lors du match aller, le PSG s'était imposé au Parc des Princes face à Caen (4-2).

Caen : Thébaux - Van Dam, Heurtaux, Sorbon, Montaroup - Proment, Nivet - Hamouma, Frau, Bulot - Nabab

Paris SG : Sirigu - Ceara, Alex, Sakho, Tiene - Motta, Matuidi - Jallet, Pastore, Menez - Hoarau

 Les clés du match


Saint-Etienne - Lyon

Saint-Etienne confirme sa quatrième place de la Ligue 1 et peut viser la troisième marche du podium. D'autant que pour le célèbre derby, Lyon ne se montre pas sous son plus beau visage. Malgré sa victoire face à Lille (2-1), l'OL reste en effet très fébrile. Surtout, loin de Gerland, où il  n’a plus convaincu depuis de longs mois. Pourtant, avec trois points de retard sur les Verts, Lyon abattra sa dernière carte à Geoffroy-Guichard. De son coté, Saint-Etienne a renoué avec le succès en venant à bout de Valenciennes sur le score de 2-1 lors de la 27e journée. Un nouveau coup d'accélérateur après une phase moins favorable. Les Stéphanois reprennent par conséquent pied au quatrième rang avec 46 points, à un point des Dogues lillois. "Il faut rester concentré sur nos principes de jeu et nos qualités. Il ne faut pas céder à la tentation de vouloir changer quelque chose dans notre travail parce que c’est un derby. Nous devons garder nos méthodes de travail et notre façon de jouer pour être prêts sur le terrain le jour J. C’est un gros match qui se gagnera sur le terrain." recommande l'excellent Stéphane Ruffier.

Saint-Etienne : Ruffier - Ebondo, Marchal, Zouma, Ghoulam - Nicolita, Guilavogui, Clément, Sako - Batlles, Aubameyang

Lyon : Lloris - Réveillère, B. Koné, Cris, Dabo - Bastos, Gonalons, Grenier, Källström - Lacazette, Lisandro

Les clés du match

 

Relatifs

From the web