thumbnail Bonjour,

Vincent Labrune, le président l'OM, s'est confié dans les colonnes de So Foot sur la rivalité avec le PSG ou encore l'avenir du club phocéen.

Vincent Labrune, le président l'OM, s'est confié dans les colonnes de So Foot sur la rivalité avec le PSG ou encore l'avenir du club phocéen.

"Asterix contre les Romains"

Vincent Labrune, le président de l'OM, n'y est pas allé par quatre chemin lors d'une interview accordée au magazine So Foot.  « On ne va pas se raconter d'histoires. En France, il y a un grand club, pas deux, et c'est l'Olympique de Marseille ». Une déclaration qui vise directement le PSG et ses nouveaux dirigeants. Même si depuis l'arrivée des Qataris, de Leonardo, de Carlo Ancelotti et des joueurs stars, le club de la capitale caracole en tête du championnat, Labrune n'hésite pas à le comparer à «un Real Madrid qui joue le Championnat de France».

Certes, l'OM compte actuellement 13 points de retard sur Paris. Mais après un début de saison catastrophique, le club phocéen s'est parfaitement repris et a enchaîné les victoires. En effet, trois mois après sa dernière défaite en Ligue 1 et  quatre jours après avoir battu l'Inter Milan en Ligue des champions, l'Olympique de Marseille est finalement tombé à Brest (1-0) dimanche dernier, lors de la 25e journée. Selon Labrune, l'OM aurait totalement pu rivaliser avec Paris malgré son budget nettement inférieur. «Le PSG a mis 100 millions d'euros dans les transferts cette année, c'est-à-dire dix fois plus que nous, a rappelé Labrune. Pourtant, quand je regarde mon équipe et que je regarde la leur, je me dis... Si on n'avait pas raté notre début de saison, il y aurait match avec le PSG (…) Je vois ça comme Astérix contre les Romains. Avec le côté bande dessinée de la chose ».

Le président souligne d'ailleurs que malgré le peu de moyens, comparé à Paris, l'OM a réalisé un très bon recrutement et reste en course sur tous les tableaux. « Amalfitano, il est énorme, je parie qu'il sera à l'Euro au mois de juin, N'Koulou c'est un phénomène, Morel il est très bon et Alou Diarra amène expérience et impact physique ». Et concernant l'avenir ? Aucune inquiétude non plus !  «Le PSG va vraisemblablement faire une très grande équipe à l'échelle européenne, on aura sans doute une équipe plus franco-française, mais ça ne veut pas dire qu'elle partira battue d'avance», affirme Labrune.


Relatifs