thumbnail Bonjour,

Le LOSC a beau avoir sept points de retard sur le PSG à 17 journées de la fin du championnat, Joe Cole, lui reste confiant : "Je pense que Lille sera champion".

Joe Cole a inscrit huit buts, dont trois en championnat. Il a joué dix-sept rencontres (douze comme titulaire). Et après une demi-saison dans le Nord, l’Anglais pourrait rêver d’un meilleur bilan statistique, mais au sein de l’effectif lillois, il apporte déjà satisfaction. S’il ne sait pas encore si son prêt se prolongera à la fin de la saison, le joueur appartenant à Liverpool assure dans L'Equipe que son équipe sera championne de France en fin de saison.

Un sacré défi

«C’est un sacré défi mais je pense qu’on peut le faire. Plus la saison va avancer, plus on sera forts (…) Je pense que Lille sera champion. Si je voyais ça de loin, comme tout le monde, je dirais que Paris sera champion. Mais je crois qu’on peut lutter. Si on est à trois points d’eux, lorsqu’ils vont venir ici (le 29 avril, 34e journée), ce sera dur pour eux. C’est mon objectif. Continuer à gagner des matchs et revenir à trois points avant ce match.»

 Sa découverte de la Ligue 1 lui laisse une bonne impression : «Les stades ne sont pas aussi beaux qu'en Angleterre, mais si on enlève Manchester United, Manchester City, Chelsea ou Tottenham, le niveau est le même. La seule différence, c'est l'intensité (...) et l'argent pour acheter David Silva, Balotelli, Agüero, etc.» Dans cet entretien, il parle aussi de son espoir de retrouver le maillot de l'équipe d'Angleterre : «Je garde toujours un oeil dessus, au cas où... (...) Maintenant que je n'y suis plus, je le veux encore plus. »

Restera-t-il à Lille en fin de saison : «Il y a beaucoup de possibilités... Pendant toute ma carrière, je n'ai jamais voulu penser à mon avenir pendant que je jouais. J'ai vu tellement de joueurs penser à où ils seraient quatre ou cinq mois plus tard et oublier le présent. Ce qui est important, pour moi, c'est d'aider cette équipe à remporter un trophée. Après le dernier match de la saison, je me poserai avec ma famille et on en parlera.», répond-il un brin évasif. A 17 journées de la fin, le Losc compte sept points de retard sur le PSG, mais cela n’inquiète pas plus que ça le Britannique.

Relatifs