thumbnail Bonjour,

La révolution est marche. Tout va changer au PSG, ou presque. Robin Leproux, le président du PSG, a confirmé ce mardi dans L'Equipe, les mesures phares du plan anti-violence au Parc des Princes après une saison marquée par la violence des supporters parisiens.

La révolution est marche. Tout va changer au PSG, ou presque. Robin Leproux, le président du PSG, a confirmé ce mardi dans L'Equipe, les mesures phares du plan anti-violence au Parc des Princes. Les deux principales consistent en la suppression des abonnements, et l'instauration de «tribunes familiales» dans les virages Auteuil, Boulogne et G.

A situation dramatique, mesure draconienne

C'est désormais officiel. Robin Leproux l'a confirmé. Les abonnements dans les tribunes Auteuil et Boulogne seront supprimer. Une mesure forte, qui devrait susciter de vivres réactions. Un acte fort pour un PSG qui veut définitivement tourner une page de son histoire, souvent émaillée de très graves incidents en raison de l’antagonisme croissant entre supporteurs d’Auteuil et de Boulogne. «Si on ne fait rien, ça se passera mal. Si on gardait l'antagonisme géographique Auteuil-Boulogne, on aurait un nouveau drame, indique le président du PSG. Et le club risquerait de mourir... Il fallait arriver au mélange des gens et à une mixité des tribunes. La solution, c'est que les gens acceptent de cohabiter, d'être assis les uns à côté des autres.» Les places en virages seront donc vendues de façon aléatoire  «ceux qui ne veulent pas se mélanger, il vaudra mieux qu'ils restent chez eux», conclu le président. A situation dramatique, mesure draconienne. En revanche, l’idée de débaptiser les tribunes du même nom a été finalement abandonnée

Depuis l’agression mortelle de Yann Lorence le 28 février, en marge de PSG - OM, Robin Leproux souhaite révolutionner les tribunes du Parc des Princes. Ces derniers jours, il a fini de présenter son travail à Sébastien Bazin, directeur Europe de Colony Capital (actionnaire majoritaire du PSG), aux pouvoirs publics (préfecture de police ministère de l’Intérieur) et aux politiques. Car ce plan de mesures aura des répercussions financières. Le coût de ce projet dépendra de l’accueil que lui réserveront les spectateurs, mais aussi et surtout des performances sportives la saison prochaine. En effet, ce plan anti-violence, nécessaire au vu des récents événements, n’en sera que plus efficace si le PSG se dote d’une équipe compétitive. Et pour créer une meilleure équipe, il fallait renouer avec un climat de sérénité. «Cette guerre des deux tribunes, c'est une tare. Certains de nos meilleurs joueurs s'interrogent, ceux qu'on veut attirer se posent aussi des questions, sans parler des investisseurs potentiels. On ne peut pas faire progresser le club si on ne résout pas le problème de la violence. Ces mesures, c'est le prix d'une paix à retrouver.» «Les résultats de l'équipe nous aideront ou nous freineront dans cette démarche, lâche-t-il. On a fait un Championnat désastreux. Il nous faut une équipe avec un autre état d'esprit. On ne doit plus avoir une équipe qui finisse 13e du Championnat...» Il faudra donc d'autres moyens financiers injectés par l'actionnaire majoritaire, Colony Capital, qui va déjà devoir payer 22 millions d'euros pour rétablir l'équilibre dans les comptes du club.

Les mesure phares

- Suspension de la commercialisation des abonnements et réabonnements pour le début de saison 2010-2011 (tribunes Auteuil, Boulogne, G et K).

- Dans la partie basse d'Auteuil et de Boulogne, vente de 5 000 billets nominatifs et numérotés. Le spectateur sera placé de façon aléatoire dans une des deux tribunes, sans pouvoir choisir.

- Dans la partie haute des deux virages, invitation de 4 000 jeunes footballeurs d'Ile-de-France par la Fondation PSG.

- Dans la partie médiane de chaque tribune, instauration de «tribunes famille», avec 4 000 places réservées à un adulte accompagné d'au moins un enfant de moins de 16 ans ou d'une femme.

- Le prix des places à Auteuil et Boulogne sera fixé à 12 euros pour les rencontres de Ligue 1. Il sera de 6 euros pour les enfants de moins de 16 ans et gratuit pour les femmes.

- Pour les matches à l'extérieur, le PSG vendra un pack «billet + voyage» au coût de revient. Ces packs seront vendus aux supporters sans distinction de tribune, et tous les supporters seront mélangés dans les cars et la tribune visiteurs.

 

Connectez-vous à notre page Facebook Goal.com France

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs

From the web