thumbnail Bonjour,

Robert Louis-Dreyfus, l’actionnaire majoritaire de l’Olympique de Marseille devrait mettre fin aux hostilités ce mercredi entre le président du club Pape Diouf, et le président du conseil de surveillance, Vincent Labrune. La tête de l'ancien agent de joueurs et journaliste est sur la sellette !

La Canebière retient son souffle et se trouve suspendue aux lèvres de l'actionnaire majoritaire, Robert Louis-Dreyfus, l'arbitre dans la discorde qui touche actuellement et depuis de trop longues semaines Pape Diouf, le président de l'Olympique de Marseille, et Vincent Labrune, président du conseil de surveillance, et de la holding Éric Soccer, société mère de la SASP OM. Chacun fourbit donc ses armes en attendant le jugement dernier, mais on ne voit pas comment RLD pourrait déjuger l'un de ses plus proches collaborateurs. L'avenir de l'ancien agent de joueurs et journaliste semble inexorablement ne plus passer par la cité phocéenne. Si tel était le cas, le vice-champion de France ne serait plus qu'un vaste champ de ruines.

La crise ou le déchirement ?

Pourtant, Pape Diouf, qui a redonné son lustran d'antan depuis son arrivée aussi bien financièrement que sportivement, a été soutenu de partout par de nombreux acteurs du monde du football. Exemple : "Je me demande qui pourrait réaliser davantage que ce qu'il a fait en cinq ans : il a instauré le calme et des structures là où régnait le chaos. Grâce à lui, l'actionnaire ne doit plus injecter de l'argent dans le club", martèle ainsi l'ancien coach belge Eric Gerets dans La Dernière Heure. "L’arrivée de Pape Diouf et de José Anigo à la tête de l’OM a réussi à stabiliser ce club. Il serait dommage pour l’OM de perdre cette stabilité et cette cohérence. Ces deux hommes travaillent bien ensemble et la cohérence est tellement rare dans le foot qu’il serait dommage de casser ça", a pour sa part expliqué Pierre Dréossi, le manager général du Stade Rennais, sur RMC.

Mieux même, puisque le collectif, 12ème OM a lancé une pétition de soutien "Touche pas à mon Pape", qui a déjà recueilli près de 3500 signatures ! Cela pourrait ne pas être suffisant. Malgré ce scénario, Pape Diouf reste humble et serein. "Mon état d'esprit est celui d'un homme qui a tout à fait la conscience tranquille", a-t-il confié au quotidien La Provence avant de prendre la direction de la Suisse où se déroule ce mercredi la réunion avec RLD. Ce dernier lui reproche surtout son égo "surdimensionné" et sa volonté de s’octroyer des pouvoirs qu’il n’a pas en tant que simple salarié du club marseillais. "Certains croient qu’ils dirigent l’OM. Eh bien non, c’est moi", avait-il lâché dans le colonnes qui quotidien l’Equipe le 6 juin dernier. La réponse de l'homme d'affaires helvète pourrait être cinglante et avoir de lourdes répercussions (Cf : Servet Cetin). Vraiment, la bouillabaisse n'a jamais aussi bien été le plat phare de la ville de Jean-Claude Gaudin.

ARNAUD DEMMERLE

A lire aussi :

Débat Goal.com : RLD va-t-il couler l'OM ?

Relatifs

From the web