thumbnail Bonjour,

La FIFA et France Football ont désigné Messi, Ronaldo et Ribéry comme les trois finalistes du Ballon d'or. Ibrahimovic méritait-il d'intégrer ce gratin ?

Les noms résonnaient depuis quelques semaines. Ronaldo, Ribéry, Messi. Trois stars. Trois artilleurs. Trois incontournables qui ont marqué les esprits pendant cette année 2013, dans des styles et à des intensités variables. Avec des réussites distinctes, aussi, puisqu'aujourd'hui, l'Argentin, quadruple Ballon d'or, va forcément souffrir face à deux concurrents de choix aux arguments de taille - le bilan statistique et les prestations individuelles pour Ronaldo, le palmarès pour Ribéry - pour conserver son titre. Mais ces trois noms, sans surprise, constituent le trio de finalistes et vont continuer à alimenter les débats et entretenir toute forme de comparaison et de parallélisme jusqu'en janvier prochain. Les cartes sont pourtant sur le point d'être jouées et Lionel Messi, sur le flanc, ne marque plus de points depuis quelques temps...

La question peut paraître osée, mais la star du Barça aurait-elle pu être exclue de ce trio ? L'issue semblait inévitable. Question de statut, déjà, et de performances, ne l'occultons pas quand même, avant cet enchaînement de pépins physiques qui a tout compliqué pour lui. Mais Zlatan Ibrahimovic, qui a atteint un niveau de virtuosité rarement vu dans le circuit, avec le Paris Saint-Germain comme en sélection suédoise, n'aurait-il pas mérité d'intégrer ce top 3 des joueurs mondiaux de l'année ? Le crack suédois se bonifie avec l'âge, la dimension collective de son jeu impressionne, et il reste une formidable individualité capable des coups d'éclats les plus sensationnels. Ses bijoux ont fait le tour des télés, de son retourné en position excentrée contre l'Angleterre (nominé pour le prix Puskas) à sa reprise façon kung-fu face à Bastia en Ligue 1. Enfin, d'un point de vue purement comptable, Zlatan est aujourd'hui le deuxième joueur le plus décisif d'Europe dans son championnat derrière CR7, en se référant au fameux combiné buts - passes décisives (19, 13 buts et 6 passes, contre 17 buts et 3 passes pour le Portugais). Alors, Ibra aurait-il dû être dans les trois finalistes du Ballon d'or ? Votre avis nous intéresse !

Sondage du jour

Sondage - Ibra méritait-il d'être dans les trois finalistes du Ballon d'or ?

Relatifs

From the web