thumbnail Bonjour,

Ballon d'Or - Le profil d'Andres Iniesta

Le milieu espagnol a été exceptionnel notamment lors de l'Euro où il aura permis à son équipe de remporter un second Euro consécutif.

PROFIL
Par Charlie Scott

Cela a été un long et compliqué voyage pour Andres Iniesta, depuis qu'il est arrivé à la Masia de sa province locale d'Albacete à l'âge de 12 ans, afin de concurrencer le Ballon d'Or pour la seconde fois avec Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, 17 ans plus tard.

Le milieu a beaucoup souffert du mal du pays lors de ces premières années dans le club Catalan. Plus d'une fois, il a considéré l'idée de faire ses affaires et rentrer chez lui. Barcelone et l'équipe nationale espagnole ont tiré les bénéfices de cette déicision de rester, car sa formation à la Masia a fait de lui l'un des meilleurs et des plus fins joueurs de sa génération.

Les moments d'inspirations d'Iniesta
Nommé meilleur joueur en Europe de la saison 2011-2012
A l'origine de la balle qui permet à Jesus Navas de marquer contre la Croatie lors des poules de l'Euro 2012.
Auteur de trois passes décisives et d'un superbe but contre Levante lors de la facile victoire de Barcelone 4-0.
Une décennie est passée depuis son premier entraînement avec l'équipe première, à 18 ans. Dix années lors desquelles il a inscrit son nom au folklore espagnol, avec un grand nombre de moments intenses.

En 2009, son superbe but à la 93e minute en demi finale de Ligue des Champions contre le Chelsea de José Mourinho avait assuré la place de son équipe en finale, où ils avaient battu Manchester United 2-0 à Rome.

Neuf mois après cette dernière frappe qui coïncide avec une augmentation du taux de naissance de 45% à Barcelone, le milieu de terrain continue de se faire aimer, cette fois-ci par les espagnols, avec une superbe Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud.

INIESTA EN CHIFFRES
3 Nombre de fois où il a été homme du match lors de l'Euro
10 Nombre de passes décisives avec Barcelone lors des 17 matches du début de saison 2012-13
2 Nombre de fois où il a été homme du match lors d'une finale. Une fois lors de l'Euro, et l'autre en finale de la Coupe du Monde 2010.
Contre les Pays-Bas en finale, les espagnols ont du mal à tromper une défense bien organisée. Mais comme à Stamford Bridge, c'est une nouvelle fois Andres Iniesta qui fait la différence pour son équipe.

A la 116e minute du match, à Johannesburg, il trompe subtilement Maarten Stekelenburg pour permettre à la Roja's de gagner leur première Coupe du Monde, et envoyer leur fan au paradis.

2012 n'a pas été différent pour Iniesta. Bien qu'en club il n'ait qu'une petite Copa Del Rey à se mettre sous la dent, le joueur a continué à briller sur le plan national. Le joueur de 28 ans a joué les six matches de l'Espagne de l'Euro en Pologne et Ukraine, et a été élu homme du match lors de quatre de ceux-là, avec notamment la finale gagnée 4-0 contre l'Italie.
INIESTA EN PHRASES
"Andres est un joueur qui n'a jamais attiré l'attention, mais c'est sûrement un leader de l'équipe."
                                            Victor Valdes
"s'il y en a un que j'aimerais voir triompher, c'est Iniesta. C'est un joueur qui est arrivé à Barcelone très jeune et beaucoup de monde se demandait s'il allait avoir les capacités pour réussir. Finalement il a tellement progressé, il a tellement réussi pour devenir un titulaire indiscutable à Barcelone et avec la sélection espagnole"
                                         Luis Fernandez
"Je donnerai sans réfléchir le ballon d'Or a Andres. Il le mérite pour tout ce qu'il a fait pour l'équipe."
                                              Lionel Messi

De telles performances ont conduit l'UEFA a le nommer non seulement meilleur joueur du tournoi, mais aussi meilleur joueur de la saison 2011-2012. En seconde et troisième place Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, qu'il devra à nouveau affronter ce soir.

Comme Barcelone, Iniesta s'est adapté à la vie sous la direction du nouveau coach Tito Vilanova. Iniesta est en effet le protagoniste de début de saison canon de Barcelone en Liga.

Le sens innée du but lorsqu'il reçoit le ballon, en sachant où et comment le placer, sa force est surtout dans la circulation du ballon dans le coeur du jeu, qui fait de lui l'un des tout meilleurs joueurs du monde.

L'une des plus fameuses punchline d'Iniesta : "Je ne joue pas pour être le numéro un, mais pour être heureux." nous fait comprendre qu'aujourd'hui, le numéro huit a atteint ces deux objectifs.

Il a déjà battu ses opposants lors d'une prestigieuse récompense individuelle cette année, alors pourquoi ne pas recommencer?


Relatifs

From the web