thumbnail Bonjour,

Cette année, le ballon d'or, outre le fait de désigner un soi-disant meilleur joueur, va nous donner des indications quant à la tournure qu'est en train de prendre le football.

Lundi, le nouveau lauréat du ballon d’or sera dévoilé. Après une année de football intense, France Football et quelques protagonistes du ballon rond éliront le meilleur joueur de l’année. Entre prestations individuelles et titres collectifs, le choix du meilleur joueur du monde ne se fait pas à la légère.

Avec 91 buts, où est le débat?

Mais pour savoir qui sera le prochain ballon d’or, il faut savoir à quoi s’en tiennent les règles. Parce que pour savoir qui est le meilleur joueur du monde, pas de problème. On connait son nom et on s’incline sans problème. Intrinsèquement, le joueur le plus technique, le plus rapide, le plus efficace est connu de tous. Car au-delà de son talent, les chiffres parlent pour lui. Des buts à la pelle, des passes en  vrac et des mise à l’amende constante. Mais à quoi sert de planter un maximum si cela ne sert pas à remporter des titres avec sa clique. Car au fond, le but du jeu est-il de marquer des buts ou de faire gagner son équipe ?

Une Coppa del Rey, c’est un bilan bien maigre pour un joueur dont le don est bien au-delà de tous les autres simples mortels limités techniquement. Cependant, certains joueurs ont fait parler d’eux cette saison en bien. Un petit mec tout pâle a remporté un Euro avec son pays à base de passe et d’une philosophie qui devient barbante, mais qui fonctionne. Un barbu a rendu la Juventus invincible et fait rêver des millions d’italiens. Un athlète portugais a battu l’ennemi imbattable, et ramené son pays en demi-finale de l’Euro. Ces performances pour des humains tout bête est extraordinaire. 91 buts, dans la vie d’un extraterrestre, c’est une année un peu près normal.

Mais pourquoi priver ce même extra-terrestre de son bien. Rendons à César ce qui appartient à César. Le nabot est bien le meilleur joueur du monde. Alors, cette année, le trophée permettra de comprendre quel est la réelle vision qu’ont les grands décideurs de ce monde du football. Le football est-il devenu une compétition individualiste qui récompense le plus fort, ou il reste un sport collectif où onze joueurs battent onze autres joueurs, telle est la question.

Relatifs

From the web