thumbnail Bonjour,

Ligue 1, OM - Baup : « Leur tenir la dragée haute »

Elie Baup, l’entraineur de l’OM, s’est présenté en conférence de presse ce vendredi pour évoquer le Classico du dimanche face au PSG.

A 48 heures d’un déplacement périlleux au Parc, où ils y affrontent le PSG, les joueurs de l’OM et leur entraineur, Elie Baup, sont à pied d’œuvre. Comme à chaque Classico, l’envie de bien faire sera décuplée et dans le camp phocéen, on est tous très motivés pour signer un résultat positif. En terre francilienne, les Provençaux espèrent donc réaliser un grand coup et prouver ainsi qu’ils ont les moyens de rivaliser avec le nouveau ténor de la Ligue 1. En conférence de presse, ce vendredi, du côté de la Commanderie, le coach à la casquette a d’ailleurs insisté là-dessus, en appelant également ses hommes à prendre beaucoup de plaisir.

« DONNER UNE BELLE IMAGE DU CLUB »

Elie, ce PSG - OM est-t-il toujours ce qu’il était par le passé ?

Elie Baup : En termes de médiatisation et d’émotion, cela reste un évènement fort de la saison, estime l’entraîneur marseillais. Ce seront deux équipes de qualité qui vont s’affronter dans une période ou l’une d’entre elles est première, l’autre troisième. Cela situe le niveau du match.

Ne craignez-vous pas que vos joueurs soit justement inhibés par cet enjeu ?

E.B. : Avec cette particularité au niveau émotionnel, il y a cette volonté de faire basculer les choses en notre faveur. Il y a aussi la volonté de tenir la dragée haute à un adversaire qui fait figure d’épouvantail depuis le début de la saison. Je ne connais pas le dénouement du match mais il faut que l’on rassemble toute notre énergie et toute notre force mentale pour être à la hauteur.

Quel discours allez-vous tenir auprès de vos joueurs ?

E.B. : Le Clasico, ce n'est pas un match ordinaire. Il faut donner une belle image de notre club des valeurs que nous représentons. Face à un tel épouvantail il faut éviter d'avoir des regrets après le match. Le favori est le PSG mais il ne faut pas se cacher derrière ce fait.

Il y a eu pas mal d'histoires cette semaine à la Commanderie, entre Joey Barton et l'affaire des écoutes...

E.B. : Oui, lundi on a fait de la récupération, et après on a bien travaillé mardi, mercredi, jeudi (sourires). Aujourd'hui on a un peu levé le pied parce qu'on a tellement bien travaillé...

Que pensez-vous de Carlo Ancelotti ?

E.B. : J'ai le plus grand respect pour Carlo Ancelotti, pour ce qu'il a fait dans sa carrière. Je dis chapeau monsieur. J'ai dépassé l'âge où je me compare, ce qui compte c'est mon équipe.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Relatifs

From the web