thumbnail Bonjour,
Ligue 2, AJA - Kapo : "Garder le même état d'esprit"

Ligue 2, AJA - Kapo : "Garder le même état d'esprit"

Olivier Kapo (Auxerre)

Olivier Kapo, le capitaine de la l'AJ Auxerre, nous a accordé quelques mots après la dernière sortie de l'AJA contre Le Mans (1-1).

Exclusivité

Par Jean-Charles Danrée

Vendredi. Vingt-deux heures. Dans un stade de l'Abbé-Deschamps clairsemé, quelques irréductibles sont venus affronter le froid glacial. Les temps sont durs sur les bords de l'Yonne. Encrouée en milieu de tableau de la Ligue 2, l'AJ Auxerre a concédé un nouveau match nul sur le fil contre Le Mans (1-1). Symbole d'un manque de réussite qui poursuit cette place forte du foot français depuis un an et demi. À l'image de bon nombre de ses coéquipiers, Olivier Kapo est dans l'incertitude. Un départ dans les dernières heures du mercato n'est pas à exclure. Mais l'ancien international français (9 sélections, 3 buts), préfère se concentrer sur la situation de l'AJA, "son club".

Olivier, quel est votre sentiment sur ce match nul concédé contre Le Mans (1-1) ?

On est déçu, on n’arrive pas à terminer le match, c’est un scénario un peu frustrant. Je pense qu’il faut surtout garder le même état d’esprit et aller gagner rapidement, dès la semaine prochaine, pour oublier ce match-là.

Lors de cette rencontre, vous avez inscrit votre sixième but cette saison. Vous enchaînez de bonnes prestations individuelles...

Ça fait plaisir de marquer, mais le plus important, c’est qu’on prenne les trois points… Et moi, j’en ai ras-le-bol, parce qu’à chaque fois que je marque, on ne gagne pas ! J’espère vraiment qu’on va gagner la prochaine fois. (Olivier a trouvé le chemin des filets contre Caen, défaite 3-1, Le Mans, défaite 3-1 et match nul 1-1, Guingamp, défaite 4-3 et le Gazelec d’Ajaccio, match nul 1-1. Seul le match contre Niort s'est soldé par une victoire, 4-2 ndlr).

Cette saison, vous avez également récupéré le brassard de capitaine. Est-ce une fierté ? Comment vous sentez-vous dans ce rôle ?

L’AJA, c’est mon club, je l’ai toujours dit, donc ça fait plaisir, c’est clair. Mais après, pour moi, le plus important c’est de jouer. Ce qu'il se passe à côté, c'est pas grave.

Comme beaucoup de joueurs de l’AJA, plusieurs rumeurs circulent à votre sujet concernant le mercato. Pensez-vous rester à Auxerre ?

Le mercato n'est pas fini, il se termine le 31. Pour l’instant, je suis encore à l’AJA, et je ne pense qu’au prochain match.

 

A lire également :

Toute l'actualité de l'AJ Auxerre

                                                  

Relatifs

From the web