thumbnail Bonjour,

Le Brésil et l'Angleterre s'affrontent, ce samedi, lors d'un match amical de prestige à Doha. L'occasion de juger deux nations, candidates à la victoire finale dans neuf mois en Afrique du Sud. Un match à suivre sur notre site à partir de 18h.

Un avant-goût d'Afrique du Sud. Doha sera ce samedi le théâtre d'un simple match amical qui n'en aura que le nom entre deux cadors du football mondial : l'Angleterre de Fabio Capello face au Brésil de Dunga. Six titre planétaires, un parterre de stars encore plus important que sur la Croisette lors d'un festival de Cannes, s'affronteront pour le prestige. Histoire aussi de prendre un petit ascendant psychologique sur un adversaire qu'il pourrait retrouver dans neuf mois lors de la prochaine Coupe du Monde.

Des blessés à la pelle

Avant d'accoucher du plus beau des bébés, ces deux équipes, qui figurent déjà parmi les favorites de la compétition au gré de leurs derniers résultats et de leurs jours, se jaugent et se jaugent lors d'un test grandeur-nature. Le sélectionneur des Three Lions, qui a remis de l'ordre dans la maison de sa Majesté après le fiasco des éliminatoires à l'Euro 2008, piaffe d'impatience d'en découdre avec la Seleçao : "C'est vraiment important pour moi car nous allons jouer contre l'une des meilleures équipes au monde. Cela nous permettra de pratiquer un autre style de jeu, que nous risquons d'utiliser en Afrique du Sud contre des équipes sud-américaines."

Du côté de la Seleçao, Dunga a l'occasion de faire une vague revue de ses troupes. Le néo-lyonnais Michel Bastos, et l'attaquant de Porto, Hulk, ont été appelés pour la première fois, alors que Cris retrouve le maillot national depuis plus de trois ans ! Cette rencontre a également été animée en marge par le feuilleton Robinho, blessé depuis deux mois avec Manchester City. L'ancien Merengue, courtisé par le FC Barcelone, a alimenté les chroniques par sa présence dans la sélection auriverde, mais il ne jouera finalement pas.




Quatre ans après sa victoire à domicile en 1966, l'Angleterre remet sa Coupe du Monde en jeu au Mexique. La rencontre face au Brésil constitue une finale avant la lettre et les partenaires de Pelé s'imposent à l'issue d'une rencontre tactique et d'une incroyable intensité (1-0). Les Carioca remporteront le Saint-Graal quelques jours plus tard, mais l'échange des maillots entre Bobby Moore et Pelé aura été l'un des moments phares de cette compétition.

Les derniers résultats

Brésil


Brésil 0-0 Venezuela
Bolivie 2-1 Brésil
Brésil 4-2 Chili
Argentine 1-3 Brésil
Estonie 0-1 Brésil

Angleterre

Angleterre 3-0 Belarus
Ukraine 1-0 Angleterre
Angleterre 5-1 Croatia
Angleterre 6-0 Andorre
Kazakhstan 0-4 Angleterre

Les équipes

Brésil


Le groupe : Julio Cesar, Doni, Fabio Aurelio, Dani Alves, Michel Bastos, Naldo, Lucio, Maicon, Thiago Silva, Juan, Lucas, Kaka, Carlos Eduardo, Josue, Gilberto Silva, Felipe Melo, Julio Baptista, Fabio Simplicio, Alex, Elano, Robinho, Luis Fabiano, Nilmar, Hulk.

Dernier XI de départ (vs. Venezuela): Julio Cesar, Maicon, Miranda, Luisao, Felipe, Gilberto, Lucas, Ramires, Kaka, Nilmar, Luis Fabiano.

Angleterre

Le groupe : Robert Green, Ben Foster, Joe Hart, John Terry, Wayne Bridge, Wes Brown, Matthew Upson, Joleon Lescott, Stephen Warnock, Gary Cahill, Gareth Barry, Shaun Wright-Phillips, Michael Carrick, Jermaine Jenas, Ashley Young, James Milner, Tom Huddlestone, Wayne Rooney, Jermain Defoe, Peter Crouch, Darren Bent.

Dernier XI de départ (vs. Belarus): Foster, Johnson, Ferdinand, Terry, Bridge, Lennon, Lampard, Barry, Wright-Phillips, Crouch, Agbonlahor.

Les joueurs à suivre :

Brésil


Depuis ses performances lors de la dernière Coupe des Confédérations, dont il a terminé meilleur buteur, l'attaquant du FC Séville, Luis Fabiano (29 ans) a pris une autre dimension. Il a ainsi marqué à 7 reprises avec les Nervionenses en 11 apparitions en Liga et Ligue des Champions confondues. Il est l'arme fatale du Brésil.





Angleterre

Wayne Rooney aussi est en pleine bourre. Si Manchester United est toujours dans le haut du pavé, il le doit à l'ancien Toffee, qui comble à lui tout seul le départ de Cristiano Ronaldo pour le Real Madrid. Dimanche dernier encore, il a longtemps été un danger permanent pour Chelsea (0-1).





Le pronostic

Brazil 3-2 England

From the web