thumbnail Bonjour,

Après l'avoir emporté (2-0) à l'aller, le Real Madrid a contraint le FC Valence au nul à Mestalla lors des quarts de finale retour à Mestalla (1-1). Benzema a marqué.

Coupe du Roi
Valence - Real Madrid : 1-1
Buts : A.Costa (52e ) - A.Costa (52e )

Revigorée par ses récents succès, la Maison Blanche affichait, au coup d’envoi, un visage solidaire après de nombreuses turbulences. A l'image des scènes de liesse, entre tous les joueurs sans exception, après l'importante victoire dimanche dernier face à cette même équipe de Valence en Liga.

Deux rouges pour le Real

Le match débute sur les chapeaux de roue. Et le jeu de contres rapides du Real fait souffrir une défense valencienne trop lourde. Par deux fois, les visiteurs mettent hors de position l'arrière-garde Ché avec leur jeu direct et sont passés tout près de l'ouverture du score. Mais Valence domine, ce qui n’empêche pas Madrid d’ouvrir la marque en fin de première période (44e) par le truchement de notre Benzema national. Aux 28 mètres, axe gauche, Xabi Alonso trouve l’ancien lyonnais d'une magnifique passe rasante. Sur la trajectoire, Ricardo Costa ne peut qu'effleurer la passe appuyée du milieu et laisse Benzema esseulé. Après un contrôle, l'attaquant ajuste Guaita du droit.

Le Real a donc fait preuve de réalisme mais a perdu Casillas sur blessure. Le score sévère pour une équipe de Valence très séduisante, qui bénéficiera égaement de l’expulsion de Coentrao en début de deuxième mi-temps pour une main sur un centre de Pereira (second jaune, 51e). Double pêine pour le Real. Costa se charge en effet du coup franc et frappe en force à ras-de-terre. Le tir du milieu est légèrement dévié dans une forêt de jambe et trompe Adan, masqué au départ du ballon.

C’est le même Pereira qui fera expulser un autre madrilène en toute fin de rencontre (88e). Di Maria quitte alors prématurément  après s’être rendu coupable d’un croc-en-jambe sur le Portugais alors que le ballon n'était plus en sa possession. Mais le Real tient bon et comme à l'aller, Madrid a fait preuve d'un grand réalisme. Les Merengues passent demies mais perdent Casillas sur blessure et ont été réduits à neuf. Valence n'y arrive toujours pas face à sa bête noire.



Tout sur la Coupe du Roi

Relatifs

From the web