thumbnail Bonjour,

Déjà décisif face à l'Espagne et contre l'Italie, Mathieu Valbuena s'est de nouveau illustré mercredi lors de la défaite des Bleus face à l'Allemagne (1-2).

Si certains déçoivent, d'autres confirment les espoirs placés en eux. C'est le cas de Mathieu Valbuena. L'international français de l'OM a été l'une des satisfaction de la rencontre amicale des Tricolores face à l'Allemagne. Auteur de la première vraie frappe du match (26e), il a ensuite proposé des solutions tout au long du match et a marqué le seul but des Bleus, de la tête, juste avant la pause (44e).

"Moi, être titulaire, c’est un objectif."

Après ses bonnes performances contre l'Espagne et l'Italie (où il a également inscrit un but), Valbuena est entrain de bousculer la hiérarchie. Contre l'Allemagne, l'international français s'est vu confier les clefs du jeu et a encore une fois été très actif. Il devient de plus en plus incontournable en équipe de France et est bien décidé à décrocher une place de titulaire indiscutable. "Forcément, on a toujours envie de débuter un match. C’est sûr qu’on aspire toujours à mieux. Moi, être titulaire, c’est un objectif. Bien sûr", a-t-il confié.

Dimanche, le milieu offensif de l'OM avait été blessé par les moqueries qui ont eu lieu au Canal Football Club. Pierre Ménès avait notamment lâché « On a retrouvé Tintin, mais où est Milou ?», provoquant un fou rire sur le plateau de l'émission après que le joueur ait quitté le stade furieux, le pantalon dans ses chaussettes. Mathieu Valbuena a donc répondu de la meilleure des manières, sur le terrain et a même ressenti un certaine fierté pour avoir marqué de la tête. "C’est le premier en professionnel, c’est un beau clin d’oeil. Ça prouve que même lorsqu’on est petit, on peut marquer des buts de la tête, être opportuniste. Ce (mercredi) soir, je l’ai été. Même si ma situation personnelle passe après, je suis content de ma prestation", explique-t-il dans des propos rapporté par l'Equipe.

Remplacé sous les applaudissements à quatre minutes de la fin, Valbuena compte bien prouver, lors des prochains matches contre la Georgie et l'Espagne, qu'il a bien sa place dans le onze de départ des Bleus. "On est vraiment déçu, frustré. On a fait un très bon match, mais on a payé nos erreurs cash. C’est le haut niveau… Voilà, il ne faut pas tout jeter non plus. On a fait des choses intéressantes, des choses un peu moins bien aussi. On avait l’ambition de gagner, on a tout fait pour. On s’est procuré beaucoup d’occasions. Malheureusement, on perd, mais je préfère perdre celui-là plutôt que les deux prochains face à la Georgie et l’Espagne".

Relatifs

From the web