thumbnail Bonjour,

Au micro de RMC, Jamel Debbouze a pris la défense de son ami d’enfance, l’ancien attaquant de l’équipe de France, Nicolas Anelka.

« On est resté ami. J’aime les gens, j’aime le foot, la vérité. Le journal l’Equipe a été odieux avec lui. Il a été meurtri par les choses fausses qui ont été écrites sur son compte. Tu fais les choses pour l’amour du foot et l’amour des gens. On est rarement récompensé pour ça mais au moins, ne pas être détruit par des mensonges. C’est un gars introverti. Mais je ne l’ai jamais vu être méchant, arrogant ou irrespectueux. Ces insanités, ce n’est pas dans sa bouche. Il n’a pas l’habitude de parler comme ça. »  

Relatifs

From the web