thumbnail Bonjour,

Franck Ribery, auteur d'un but et de deux passes décisives, a été l'auteur d'un match complet lors de la victoire des Bleus sur la Biélorussie ce mardi (3-1).

Franck Ribery, auteur d'un but et de deux passes décisives, a été l'auteur d'un match complet lors de la victoire des Bleus sur la Biélorussie ce mardi (3-1).

11 buts en 67 matches

Alors que l'équipe de France a remporté ses deux premiers matches des éliminatoires à la Coupe du monde 2014, face à la Finlande (1-0) et contre la Biélorussie (3-1), Didier Deschamps peut désormais être rassuré sur l'efficacité de certains joueurs de son groupe... Parmis les forces de son équipe, il y a évidemment Franck Ribéry. L'homme du match mardi soir. L'attaquant du Bayern Munich a tout simplement été épatant, surtout en deuxième période. Dans tous les bons coups offensifs, il a été décisif à chaque but tricolore puisqu'il offre la passe décisive à Capoue (49e) et Jallet (68e), et se paye le luxe de faire trembler les filets d'une balle piquée (80e).  

Si Olivier Giroud, auteur d'une bonne première période, est sorti sous les sifflets du Stade de France, Franck Ribery a eu le droit a une ovation (comme quoi, les choses changent !). Ovation méritée au vu de son excellente performance. Le Munichois, aligné sur le côté gauche, a parfois permuté avec Benzema mais a aussi vadrouillé dans l'axe. Il a joué plus haut que lors de son match à Helsinki et a beaucoup tenté. Impeccable dans ses prises de balle, en bref, l'ancien joueur de l'OM s'est imposé comme le leader technique de l'équipe.

Un Ribéry des grands jours, cela fait du bien à l'équipe. Didier Deschamps était d'ailleurs ravi que le milieu offensif, auteur de son 11e but en 67 sélections, ait retrouvé le chemin des filets alors qu'il était muet en match officiel depuis 2009 (face à la Lituanie 1-0). "Il a de la prise de risques, de la percussion. Il était très en jambes. Je l'ai trouvé très intéressant. C'est un joueur de haut niveau, il fait beaucoup d'efforts pour permettre à l'équipe d'être plus équilibrée", expliquait le sélectionneur en conférence de presse après le match.

Relatifs

From the web