thumbnail Bonjour,

Didier Deschamps, le nouvel entraîneur de l'équipe de France, aura pour mission de qualifier les Bleus pour le Mondial 2014 au Brésil et de redorer le blason tricolore

Didier Deschamps, le nouvel entraîneur de l'équipe de France, aura pour mission de qualifier les Bleus pour le Mondial 2014 au Brésil et de redorer le blason tricolore. Goal.com revient sur le lourd chantier qui attend l'ancien coach de l'OM.

Que faire de la génération 87 ?

Qualifier les Bleus pour la Coupe du monde 2014.... et ça ne sera pas une mince affaire ! En effet, l'équipe de France est tombée dans un groupe particulièrement compliquée. Au menu ? La Finlande, la Biélorussie, la Géorgie et surtout l'Espagne. Si les trois premiers devraient être à la portée des hommes de Didier Deschamps, la Furia Roja semble impossible à battre. Championne du monde en titre et double championne d'Europe, la bande à Del Bosque va tout faire pour décrocher la première place du groupe et après un décevant quart de finale à l’Euro (2-0), on voit mal comment les Bleus pourraient l'en empêcher. Didier Deschamps devra donc prendre un maximum de points face aux autres adversaires afin d'être  parmi les huit meilleurs deuxièmes sur neuf groupes pour disputer les barrages. Premier test le 7 septembre prochain contre la Finlande. Il ne faudra pas se louper, l'erreur n'est pas permise.

Pour réussir à qualifier les Bleus au Mondial 2014, Didier Deschamps aura la lourde tache de constituer un groupe. Un collectif armé pour gagner. Et là non plus, rien ne semble évident. Faut-il continuer de sélectionner les joueurs qui ont - une nouvelle fois - terni l'image de l'équipe de France lors de l'Euro 2012 par leur comportement ? Ou faut-il créer un groupe plus lisse, peut-être moins talentueux - mais qui entrera sur le terrain telle une unité ? L'ancien coach de l'OM devra donc prendre des décisions à l’égard de la génération 87 (Nasri, Ben Arfa, Ménez…). Certains joueurs, comme Mexès, Rami ou encore Alou Diarra auront du soucis à se faire. Peu inspirés cet été, ils pourraient bien céder leur place à des joueurs talentueux qui ne cessent de monter tel que Laurent Koscielny.

Après l'échec de Laurent Blanc, Didier Deschamps aura la lourde tache de redorer l'image des Bleus. Et c'est peut-être le plus grand chantier de l'ancien entraîneur de la Juventus. Par leur mauvais comportement, Nasri, Menez et consorts ont un peu plus terni le blason tricolore lors de l'Euro 2012, déjà bien meurtri par le scandale de Knysna. Il semble bel et bien avoir une rupture entre les tricolores et leur public. Les français sont lasses des mauvais résultats mais pas seulement. L'image véhiculée par les Bleus ne correspond pas à leurs attentes. Les écarts de comportement ne sont désormais plus permis si l'équipe de France veut retrouver l'amour de son public. Mais Deschamps devrait avoir les épaules et le caractère pour gérer tout ça.  Il a déjà été confronté à de forts égos en clubs et n'a jamais hésité à se "clasher" avec certains joueurs. Le sélectionneur, ce sera lui et ses joueurs n'auront qu'à bien se tenir.


Relatifs

From the web