thumbnail Bonjour,

Laurent Koscielny est catégorique, son coéquipier en équipe de France, Yann M'Vila, serait une bonne recrue pour Arsenal. Le défenseur des Gunners estime qu'il triompherait en PL.

EXCLUSIVE
Par Robin Bairner and Francesco Delgado

Laurent Koscielny est catégorique, son coéquipier en équipe de France, Yann M'Vila, serait une bonne recrue pour Arsenal. Le défenseur des Gunners estime qu'il triompherait en Premier League.

"Wenger, une personne clé"

Il y a eu beaucoup de rumeurs concernant le transfert de la star du Stade Rennais à l'Emirates Stadium. Selon Koscielny, Yann M'Vila devrait rejoindre les Gunners dès cet été car il deviendrait un joueur clé de l'équipe d'Arsène Wenger. "Je ne sais pas quels sont les plans du club ont en terme de recrues", a-t-il confié à Goal.com. "Je ne vois que ce qui apparaît dans les journaux parce que Wenger ne nous dit rien à ce sujet. Mais je voudrais qu'un de mes coéquipiers français nous rejoigne la saison prochaine. Yann est un joueur avec d'énormes qualités. Il est fort avec le ballon et a une très bonne vision du jeu. Il peut triompher dans une compétition aussi importante que la Premier League. Serait-il bon à Arsenal ? Bien sûr. Je vais essayer de le convaincre de venir quand nous serons ensemble à l'Euro", confie-t-il en rigolant.

Koscielny va vivre son premier grand tournoi international avec la France lors de l'Euro 2012. Pour le défenseur d'Arsenal, sans son départ de Lorient vers Londres en 2010, cela n'aurait sans doute pas été possible. "Personne ne peut douter que je me suis amélioré en tant que footballeur depuis que je suis à Arsenal. Je le remarque bien et c'est grâce à un effort personnel et l'aide du manager. Pour moi, Wenger a été une personne clé dans ma vie grâce aux  possibilités qu'il m'a donné. Je serai toujours reconnaissant envers lui. A Arsenal, j'ai grandi physiquement et mentalement. La pression médiatique et l'environnement sont très différents entre la France et l'Angleterre, ainsi que le jeu en lui-même. Je ne sais pas où je serais aujourd'hui si j'étais resté dans le championnat français. Peut-être je ne serais pas avec l'équipe nationale."

La France s'apprête à défier l'Angleterre lors de son match d'ouverture le 11 Juin prochain. S'il souhaite e meilleur à ses coéquipiers d'Arsenal pour la compétition, il espère qu'ils commenceront par une défaite.  "Le match contre l'Angleterre est la pire façon de commencer le tournoi, mais le tirage au sort en a décidé ainsi. Nous devons l'aborder avec l'objectif de gagner les trois points", a-t-il expliqué. "Je connais tous mes adversaires, mais j'espère que ni Theo [Walcott], ni Alex [Oxlade-Chamberlain] ne seront dans la forme de leur vie. J'espère qu'ils se qualifieront par la suite, mais seulement après que la France ait gagné ce match".

Relatifs

From the web