thumbnail Bonjour,

Alors que la défense bleue se trouve en pleine remise en question, Laurent Koscielny, auteur d'une prestation convaincante face à la Serbie, a sans doute marqué des points.

Alors que la défense bleue se trouve en pleine remise en question, Laurent Koscielny, auteur d'une prestation convaincante face à la Serbie, a sans doute marqué des points.

Convainquant

Face à la Serbie (2-0) jeudi, en match amical, Laurent Blanc avait pris la décision de faire tourner son groupe. L'objectif était simple, avoir un aperçu de l'état de forme de ceux qui s'apprêtent à vivre l'Euro 2012 sur le banc des remplaçants. Le sélectionneur de l'équipe de France a ainsi effectué pas moins de sept changements (seuls Mexès, Cabaye, Nasri et Benzema ont conservé leur place de titulaire) par rapport à l'équipe qui avait débuté dimanche dernier contre l'Islande (3-2). Parmi eux, Laurent Koscielny, auteur d'un match solide, a été l'auteur d'un excellent match en défense centrale. L'ancien joueur de Lorient n'a commis aucune erreur. Il a remporté la majorité de ses duels et a proposé une première relance de qualité.

Comme il a l'habitude de le faire avec son club, Koscielny a fait le job. Une performance qui n'étonnera d'ailleurs aucun supporter d'Arsenal, tant il a impressionné tout au long de la saison. Il ne convient donc pas de parler de "bonne surprise"; mais plutôt de confirmation sous le maillot Bleu. Koscielny a démontré - a prouvé - qu’il peut être plus qu’un remplaçant de luxe. Si l'ancien coach de Bordeaux devrait néanmoins rester fidèle à la charnière Mexès-Rami, pourtant loin d'être convaincante face à l'Islande (3-2), il a trouvé une belle alternative en cas de soucis. Et tant mieux pour la France puisque le Gunner est le seul autre défenseur central convoqué par Laurent Blanc.

Après la rencontre, Koscielny semblait satisfait de sa performance, même s'il l'a abordé avec toute modestie. "J'ai fait un bon match, j'ai été sérieux, appliqué. J'ai essayé de faire mon boulot le mieux possible. J'espère que je l'ai bien fait. J'ai retrouvé des sensations aussi, alors c'est bien. Après le principal c'est que l'équipe gagne". Comme il l'a démontré avec Arsenal, Laurent Koscielny a prouvé qu'on pouvait compter sur lui. Suffisamment pour bouleverser la hiérarchie ? Quoi qu'il en soit, l'ancien défenseur de Tours est bel et bien décidé à mette la pression pour se faire une place de titulaire et semer le doute dans l'esprit de Laurent Blanc...

 

Relatifs

From the web