thumbnail Bonjour,

L'entraineur de l'OM, Didier Deschamps, a durement critiqué l'arbitrage suite à la défaite face à Lorient lors de la 34e journée de Ligue 1 (2-1).

L'entraineur de l'OM, Didier Deschamps, a durement critiqué l'arbitrage suite à la défaite face à Lorient lors de la 34e journée de Ligue 1 (2-1).

L’OM souffert avec les décisions arbitrales ?
J’avais un sentiment qui est désormais une certitude : dans le doute pour l’adversaire c’est sifflé. Mais là, il n’y a pas de doute, c’est flagrant et c’est à chaque match. Quand je vois le match à Bordeaux avec la main de Tremoulinas et le match de Champions League entre Chelsea et Barcelone, où c’est moins flagrant mais c’est sifflé… Mais ce sont des arbitres de haut niveau. L’injustice est le pire des sentiments que l’on peut avoir. A la pause, on est mené 1-0. Je ne discute pas la glissade de Morel qui amène le penalty mais il y a pareil de l’autre côté et en seconde période aussi. Il y a de bonnes intentions, les joueurs ont envie de bien faire mais les décisions injustes se répètent.

Il y avait déjà eu une faute oubliée sur Brandao à Brest…
Ça a commencé là mais il y en a eu quelques-unes en début de saison. Depuis ce match-là, il y a une accumulation. Je ne veux pas me cacher derrière ça. Quand on prend des buts, ce ne sont les arbitres qui les marquent, c’est donc que l’on fait des erreurs. Si on reprend le match chronologiquement, par rapport à ce que l’on a fait au niveau du contenu, face à une équipe qui a normalement une maîtrise collective, on a fait de très belles choses. Mais avec des telles décisions, ça devient injouable. Il y a de l’énervement, ça s’accumule chez les joueurs… Le pire sentiment contre lequel on ne peut pas lutter, c’est l’injustice.  C’est encore plus rageant car on a fait de très bonnes choses.

Comment est la situation actuelle ?
La situation est compliquée. C’est dur à digérer et on ne sait pas ce qui nous attend mercredi (OM-Nancy), ça se peut malheureusement se répéter. On a manqué de réalisme et le résultat final nous est très souvent défavorable. Ce soir, encore une fois, on ne prend pas de points. J’essaie de garder mon calme mais mon corps et ma tête ont certaines limites. Je fais en sorte de faire redescendre la température.

Avec le site officiel de l'OM

Relatifs