thumbnail Bonjour,

L'entraîneur du Paris Saint-Germain, Carlo Ancelotti, a abordé en conférence de presse le deuxième Clasico de la semaine, comptant pour les quarts de finale de la Coupe de France.

Décontracté, Carlo Ancelotti s'est présenté en conférence de presse pour aborder le deuxième Clasico de la semaine, contre l'Olympique de Marseille, en quarts de finale de la Coupe de France. Le technicien italien a fait le point sur l'état des troupes, tout en affichant sa prudence avant cette échéance. Extraits.

"Beckham sera titulaire"

La Coupe de France n'est peut-être pas l'objectif prioritaire du PSG, mais Ancelotti ne l'entend pas de cette oreille. "C'est un objectif important. Nous sommes maintenant en huitièmes et je sais qu'en France, c'est une compétition qui compte. On doit la jouer à fond. On affronte encore Marseille et ce sera encore difficile.", a t-il expliqué, avant de revenir sur le succès étriqué de dimanche (2-0). "Le premier but a été le tournant de la rencontre. On les a ensuite laissé jouer. La possession n'est pas primordiale quant tu mènes et que tu joues la contre-attaque (...) Les deux matches sont aussi importants. Chaque match face à l'OM est primordial !"



Concernant les blessés, Ancelotti doit faire face à de nombreux forfaits. L'infirmerie est bien remplie. "Thiago Motta et Thiago Silva sont toujours blessés, Alex est fiévreux et Verratti est suspendu. Il n'y aura pas beaucoup de changements non plus", a t-il expliqué. La suspension de Verratti incite d'ailleurs l'Italien à titulariser David Beckham, qui va donc débuter son premier match avec le club de la capitale ! "Il sera titulaire au même poste que Verratti. Il a la qualité pour frapper les coups de pieds arrêtés ! Il a un match entier dans les jambes. Il a les qualités pour jouer milieu de terrain et bien défendre aussi (...) Je comprends que Beckham soit une personne très importante pour les médias. Mais il est un garçon humble. C'est un joueur qui travaille beaucoup à l'entraînement", a t-il souligné au sujet de la star anglaise.

Ibra, de son côté, est dans une période plus difficile. Le Suédois a même été sifflé par le public du Parc sur quelques actions dimanche. "Les supporters ont oublié qu'il a marqué 22 buts depuis le début de la saison en Ligue 1. Même s'il n'a pas fait un bon match contre l'OM, il a marqué encore un but et il ne peut pas être tout le temps à 100%. Il n'a pas l'habitude de jouer en contre-attaque, ce n'est pas son jeu. Il a eu plus de difficultés.", a répété le coach du PSG. Enfin, Ancelotti a évoqué la qualité de son adversaire, qui l'incite a aborder ce choc avec une grande vigilance. "Il y a beaucoup de joueurs marseillais qui auraient les capacités de jouer avec nous. Mais je ne peux pas citer des joueurs ce ne serait pas correct... Mais bon Valbuena, Nkoulou, Morel ou Gignac sont de très bons joueurs". Avec la prudence comme principal mot d'ordre et un premier aperçu de ce qui les attend, les Parisiens sont prévenus.

Relatifs

From the web