thumbnail Bonjour,

L'Olympique de Marseille se déplace à Rouen en 16e de finale de la Coupe de France avec l'objectif d'éviter le piège tendu par l'équipe normande.

Les préoccupations du moment doivent laisser place à la réalité du terrain. L'OM se déplace à Rouen, pensionnaire de National, avec la ferme intention de valider son ticket pour les huitièmes de finale de la Coupe de Francet. Et ce ne sont pas les conditions climatiques difficiles qui touchent la Normandie - la FFF a inspecté le terrain avant de maintenir le match - ou cette programmation en milieu de semaine très contestée qui faciliteront la tâche des Marseillais, bien au contraire. Les hommes d'Elie Baup abordent cette rencontre avec la plus grande vigilance. Histoire de ne pas être une nouvelle victime du traditionnel "charme de la Coupe"...

Baup : "On a besoin de ce partage"

En conférence de presse, Elie Baup a souligné l'importance de cette compétition, comme pour la remettre au premier plan. « C’est une belle coupe avec un beau challenge. Elle revêt toujours cette particularité de concerner tous les clubs depuis la base. Les plus petits clubs sont concernés dès le mois d’août. Elle rassemble tout le football. On a besoin de ce partage puisque sans le foot amateur, le foot pro n’existerait pas. Mais c’est difficile car le tirage donne des situations complexes, ne serait-ce que sur le choix du terrain par rapport à l’écart des divisions. », a t-il expliqué dans des propos relayés par le site officiel du club. L'homme à la casquette s'attend à tout sauf à une partie de plaisir. "C’est le match-type de Coupe de France. Il y a toujours des équipes du National qui font un bon parcours en éliminant un club de Ligue 1 puis les enchaîne. Ce sera très compliqué, il faudra être prêt."

L'entraîneur de l'OM reconnaît toutefois que ses troupes disposeront de toutes leurs forces vives pour aborder ce déplacement. Les frères Ayew, qui ne disputent pas la CAN, sont en pleine forme, comme ils l'ont démontré le week-end dernier contre Montpellier (3-2). Et même avec un effectif juste quantitativement, le marathon de la première partie de saison a habitué le club phocéen à jongler sur différents tableaux. "On est habitué à jouer tous les trois jours. C’est un match de coupe, il faut être prêt à affronter un adversaire qui a déjà fait ses preuves en 32es puisqu’il a éliminé une Ligue 1. C’est un adversaire délicat, difficile et engagé. Il faut être prêt à répondre au niveau du mental et de l’engagement."

Dans les rangs de la formation normande, l'excitation a pris le pas sur la tension, comme le reconnaît le capitaine du club, Damien Da Silva. "Un match, c'est un match. Tout peut se passer. Je le vois comme un match bonus, où on a tout à gagner. Même si on est battu, on en ressortira forcément plus grand. En plus, on joue chez nous, dans une bonne ambiance.", a t-il confié à France Football. "Ce sera que du bonus pour nous. Au delà de ça, on peut aussi croire en l'exploit. D'autres avant nous l'ont déjà réalisé. J'ai déjà joué des équipes de Ligue 1, mais Marseille c'est sans doute l'équipe la plus forte que je vais rencontrer. C'est un match super intéressant pour nous car on va se confronter à des joueurs confirmés de Ligue 1, c'est génial." D'autant que les hommes d'Ollé-Nicole ont déjà fait le coup en éliminant l'AC Ajaccio aux tirs aux buts lors du tour précédent. L'OM sait donc à quoi s'attendre. Avec dix sacres, le club phocéen possède le plus beau palmarès de la compétition doyenne. Mais la dernière victoire en finale remonte à 24 ans. Une anomalie que les hommes d'Elie Baup seraient bien inspirés de réparer cette saison. À condition de franchir ce premier obstacle...

Match à suivre en direct live sur Goal.com !

A lire également :

Toute l'actualité de la Coupe de France

Relatifs

From the web