thumbnail Bonjour,

Alors que le PSG n'est pas passé loin de se faire surprendre par Arras (CFA2) dimanche (4-3), Lyon, tenant du titre, a été éliminé dimanche à Epinal (National) en 32e de finale.

Alors que le PSG n'est pas passé loin de se faire surprendre par Arras (CFA2) dimanche (4-3), Lyon, tenant du titre, a été éliminé dimanche à Epinal (National) en 32e de finale de Coupe de France.

"C'est de la folie"

Comme chaque année, la Coupe de France réserve son lot de surprises. Des bonnes pour certains, des mauvaises pour d'autres. Il est bien là tout le charme de cette compétition. Et c'est Epinal qui vit actuellement un rêve éveillé. Le club de la ville aux 32.000 habitants, avant-dernier du National, a réussi l'exploit d'éliminer l'OL, le tenant du titre, aux tirs au but (3-3 a.p.; 4-2 t.a.b) ce dimanche lors des 32e de finale.  Lors de la séance de tirs au buts, les Lyonnais Gueïda Fofana et Bakary Koné ont manqué leurs gestes et ont condamné l'OL.

Cette victoire en Coupe de France, elle était inespérée. Le maire de la ville confiait même n'yavoir jamais songé, "même pas en rêve". "C'est de la folie", s'est exclamé Romain Chouleur, le milieu de terrain local. De la folie, c'est peu dire. Au coup de sifflet final, les 7000 supporters présents dans le stade semblaient euphoriques. Certains sont même descendus sur la pelouse pour féliciter les joueurs qui sont parvenus à faire tomber Lyon. Les hommes de Fabien Tissot, l'entraîneur d'Epinal, sont d'ailleurs restés un long moment sur la pelouse avec leurs supporters.

Epinal, qui recevra Nantes (Ligue 2) en 16e de finale, est désormais prêt à croire en ses chances et à rêver. "On rêve souvent de connaître ce genre de match mais on sait que cela n'arrive que rarement", confiait d'ailleurs le gardien Olivier Robin. Le petit poucet peut-il aller loin dans cette compétition avec la confiance emmagasinée grâce à ce succès historique sur l'OL ? Une chose est sûre, il vont travailler pour.

 

Relatifs