thumbnail Bonjour,

L'Olympique de Marseille s'est imposé au bout du suspense contre Guingamp (2-1, a.p.), en 32e de finale de la Coupe de France, grâce à André-Pierre Gignac, auteur d'un doublé.

Coupe de France - 32e de finale
Marseille - Guingamp : 2-1 (a.p.)
Buts : Gignac (23e, 107e) - Mandanne (83e)

L'OM s'est fait peur. Mais l'essentiel est acquis. Face à une solide formation guingampaise, les hommes d'Elie Baup ont validé leur ticket pour les seizièmes de finale de la Coupe de France. Un succès qui porte la signature d'André-Pierre Gignac, qui commence l'année comme il avait terminé la précédente. En grande forme. Le goleador marseillais avait débloqué la situation en deux temps, profitant d'une erreur de relance des Bretons (1-0, 23e). Les visiteurs réagissaient par l’intermédiaire de Giresse, dont la frappe fut stoppée par Mandanda (32e). Côté marseillais, peu d'occasion à se mettre sous la dent avant le repos, si ce n'est un tir de Loic Rémy capté par le portier de l'EAG (45e).

Le second acte fut du même acabit. Bien que menés au score, les hommes de Jocelyn Gourvennec ne se livraient pas et attendaient le moment opportun pour revenir à la marque. En panne d'inspiration, l'OM ne parvenait pas à déstabiliser le bloc guingampais. Et il fallait attendre les dix dernières minutes du temps réglementaire pour voir la partie s'animer. Valbuena, à la conclusion d'une belle combinaison avec Gignac, mais l'international français butait sur Planté (83e). Mais c'était sans compter sur le réalisme de Mandanne pour les visiteurs, qui se jouait de Morel avant d'ajuster Mandanda (1-1, 83e). Charrier manquait même la balle de match à la dernière minute pour l'EAG (92e) ! Prolongations. L'OM passait enfin à la vitesse supérieure. Et après une première alerte de Gignac (96e), l'ancien Toulousain trouvait finalement la faille pour délivrer le Vélodrome (2-1, 107e). Dans la souffrance, l'OM conservait son avantage jusqu'au coup de sifflet final. Mission accomplie.

Relatifs

From the web