thumbnail Bonjour,

Après une première mi-temps complètement maîtrisée, les hommes de Rudy Garcia ont frôlé la correctionnelle lors de la seconde période. Lille se qualifie tout de même pour les 8es

CdF - 32e de finale
Lille - Nîmes : 3 - 2
Buts : Payet (7e) Balmont (45e) Roux (50e) - Gragnic (61e) Koné (70e) 

Lille s'est imposé face à une valeureuse équipe nîmoise lors des 32es de finale de la Coupe de France

Les absents avait tort aujourd’hui au Grand Stade. Les Dogues ont entamé cette nouvelle année avec du jeu et du spectacle. A la 7e minute, suite à un bon service de Pedretti, Payet contrôlait aux 22 mètres, plein axe. N'étant pas attaqué, l'ancien Stéphanois pris son temps pour ajuster une puissante frappe rasante en direction du soupirail droit de Merville. Le portier est battu. Les visiteurs débutaient de la pire des façons la rencontre avant de se procurer une première occasion après une vingtaine de minutes. Servi par Robail, Gragnic tenta une frappe des 20 mètres, plein axe. Son tir flottant est repoussé en corner par un excellent réflexe d'Elana. Ça sera la seule occasion des Crocodiles dans cette première mi-temps. A l’heure de jeu, Marvin Martin céda sa place au pied droit de Florent Balmont. Un pied qui nous a gratifiés d’un bijou avant la fin de la mi-temps. A la réception d'un  mauvais dégagement de la tête de Poulain, Balmont, aux abords de la surface, arma une frappe légèrement prise de l'extérieur du droit qui vint se loger dans la lucarne droite de Merville. Quelle merveille.

L'orgueil du Croco  

Lors du second acte,  la rencontre s’est rééquilibrée bien que Nolan Roux avait éphémèrement mis fin au suspense dès le retour des vestiaires. Effectivement, après un excellent travail côté droit de Rodelin, qui à coups de passements de jambes à mystifier deux défenseurs, ce dernier parvenait à servir Roux au point de penalty. A la suite de son contrôle, l'attaquant enchaîna avec une frappe mais buta sur Merville. L'ancien Brestois s'arracha et glissa finalement le ballon sous Merville. A trois à zéro, les Crocodiles avaient les crocs. La formation de Victor Zvunka mordait à pleines dents tous les ballons. La récompense fut immédiate Suite à une passe dans l'axe, Gragnic élimina Chedjou d'un crochet intérieur et enchaîna une frappe croisée du gauche qui transperça Elana. Un beau but plein d’enthousiasme suivi d’un second encore plus technique. A la réception d'une excellente ouverture de Sidibé, Koné devança la sortie d'Elana. De l’extérieur pied droit en extension, l'attaquant trompa le portier lillois et permettait à son équipe d’espérer. A 3-2, le match se débridait mais les coéquipiers de Chedjou ont tenu bon. Outre les deux transversales successives sur coup franc de Digne et Pedretti, les occasions ont fait place aux fautes grossières en cette fin de match sulfureuse. Comme en témoigne du carton rouge reçu par Hadou pour un tacle par derrière sur Balmont.

Émoussés physiquement, les Nordistes ont tout même conservé leur avance et se qualifient pour la suite de la compétition. Nîmes peut sortir la tête haute avec le regret d’avoir trop respect l’adversaire en première mi-temps.

Le match en LIVE

Relatifs

From the web