thumbnail Bonjour,

L'attaquant du RC Lens David Pollet a commenté le début de saison du RC Lens

David, comment jugez-vous votre début de saison?
Ç'a été une bonne première partie de Championnat, même si là, il y a un peu moins de temps de jeu, donc c'est plus compliqué. Il faut que je retrouve cette confiance que j'ai perdue en travaillant à l'entraînement pour être efficace en match. Il y a une certaine concurrence au club. Depuis le changement d'entraîneur, l'équipe tourne bien sans moi donc c'est compréhensible aussi que je joue moins.

Vous avez quand même trouvé le chemin des filets à quatre reprises en Ligue 2...
C'est sûr que c'est bien, mais ce n'est pas le ratio que j'attendais. Il y a d'autres mecs qui ont déjà mis pas mal de buts en Championnat (Ibrahima Touré, 14 réalisations). L'idéal pour moi, ce serait de confirmer ce que j'ai réalisé la saison dernière et pourquoi pas de faire mieux en passant cette barre des onze buts. Il reste encore plein de matches et une grosse partie de saison, il n'y a pas le feu au lac.

Pourtant, certains supporters ont commencé à vous siffler.
C'était après un face à face raté notamment. J'ai été pris un peu en grippe par quelques supporters, mais c'est minime. J'essaye de faire abstraction de tout ça et de rendre la confiance que le staff m'accorde.

Votre contrat se termine en juin 2013. Que comptez-vous faire?
De quoi j'ai envie, je ne le sais pas moi-même. Je suis dans la réflexion. Je n'ai pas envie de parler de prolongation, salaire ou années de contrat, je ne suis pas du tout dans cette optique-là. J'ai juste envie de retrouver mon niveau et après on pourra discuter. Ce n'est pas l'objectif du moment. Pour l'instant, je veux mettre des buts. Et pourquoi pas dès ce lundi contre Guingamp.

Avant d'affronter Guingamp, Lens est dans une bonne forme en tout cas.
On est sur 10 matches consécutifs sans défaite, on prend des points, c'est pas mal et il faut confirmer face à Guingamp. On prend beaucoup moins de buts. Guingamp, c'est un prétendant à la montée, on est juste derrière eux. On a cet objectif de regarder au-dessus.

Pour finir, savez-vous si vous êtes surveillé par le staff de l'équipe nationale belge?
Je n'en ai aucune idée, mais j'aimerais bien. Je n'ai pas eu de contact en tout cas.»

Relatifs