thumbnail Bonjour,

Bernard Casoni, nommé officiellement à la tête de l'AJ Auxerre pour dix-huit mois, est revenu sur ses ambitions avec le club bourguignon.

Bernard Casoni, nommé officiellement à la tête de l'AJ Auxerre pour dix-huit mois, est revenu sur ses ambitions avec le club bourguignon.

"Redresser la situation"

Après le limogeage de Jean-Guy Wallemme, Bernard Casoni a donc donné son accord pour prendre les commandes de l'AJ Auxerre et s'installer sur le banc bourguignon. L’ancien joueur de l’Olympique de Marseille et entraîneur de l’ETG, libre de tout contrat, a effectué son premier entrainement lundi après midi. Il estime que le redressement de l'AJA passera pas le travail et la confiance. «Je pense qu'il y a un groupe de qualité. Mon boulot sera de le rendre plus performant. Ces joueurs étaient il y a deux ans en Ligue des champions, ils n'ont pas perdu leurs qualités. Il s'agira de leur redonner confiance et de continuer le travail qui a été fait jusqu'à présent».

Alors qu'Auxerre se trouve actuellement dans une situation très délicate (16e au classement à un point seulement de la zone de relégation), Casoni aura pour mission de recréer une dynamique positive afin de relancer le club bourguignon. Un défi compliqué mais qui ne lui fait pas peur. «J'ai certaines qualités, certains défauts aussi, mais j'ai l'ambition d'améliorer le rendement de l'équipe. Si on a fait appel à moi, c'est que des choses marchaient moins bien. Auxerre, ce n'est pas un petit club. Il fait partie du patrimoine français. Pendant trente ans, il a joué en L1 (32 saisons en réalité). L'objectif est de redresser la situation dans un premier temps, avant de penser à voir plus haut.»

Relatifs