thumbnail Bonjour,

Les monégasques se sont amusés face à une faible équipe auxerroise, et reprend ainsi la place de leader, qu'ils avait lâché pour Nantes

Ligue 2 - Quatorzième journée
Monaco - Auxerre : 2-0
Buts : Touré (12e), Wolf (53e)

Délogé du podium après avoir accumulé une défaite face à Nantes et un match nul face à Niort, Monaco se devait de l’emporter pour un choc des années 90. Auxerre, de son côté, navigue dans le ventre mou du classement et s’apprête à passer une saison sans infamie ni gloire. Avec une victoire, Monaco aurait l’occasion de reprendre la tête du classement.

Un départ rapide

Et cela, les ouailles de Ranieri l’ont bien compris. Les joueurs du rocher, encouragés par 18 supporteurs et demi, attaquent dès les premières minutes. A la deuxième minute de jeu, Sorin se troue et Dirar en profite pour ouvrir le score. L’arbitre en décide autrement et siffle un hors-jeu. Personne ne comprend de qui, mais le jeu continue. Pas perturbé par cette erreur, Monaco continue de pousser et ouvre le score de la plus belle des manières. Après une superbe talonnade de Dingome, Touré transforme l’offrande en lucarne. 1-0 et douzième but de l’ivoirien en Ligue 2, le quinzième toutes compétitions confondues. Dans un stade Louis II vide, Monaco va se balader face à une très faible opposition auxerroise. D’ailleurs, Mandjeck, après deux gros tacles à l’encontre de Raggi et Kagelmacher, est logiquement exclu à cinq minutes de la fin de la pause. On se dit que la deuxième mi-temps va être un supplice pour les bourguignons.

Et effectivement, la seconde période reprend sur le même rythme et Wolf double la mise dix minutes après la reprise. Ocampos, à peine rentré en jeu, se joue de la défense auxerroise, se met en position de tirer et lâche une frappe bien mollassonne. Heureusement, Wolf contrôle parfaitement et ajuste Sorin. 2-0, le match semble plié. La torture continuera pour Auxerre qui perd un deuxième joueur à la 71e minute. Haddad essuie ses crampons sur le genou d’Ocampos, c’est rouge direct pour l’ailier auxerrois. En fin de match, les monégasques feront tourner sans ne prendre plus aucun risque. Une victoire 2-0 plus que maîtrisée, et une première place retrouvée après deux journées de doutes.

Relatifs

From the web