thumbnail Bonjour,
Ligue 2, AJA - NTep : "Je me sens bien"

Ligue 2, AJA - NTep : "Je me sens bien"

Paul-Georges NTEP (Auxerre)

Révélation de l'AJ Auxerre en ce début de saison, Paul-Georges NTep, buteur décisif contre Arles-Avignon lundi (2-1), est revenu sur son excellente forme du moment.

Exclusivité
Par Jean-Charles Danrée

Paul-Georges NTep de Madiba est un homme heureux. Celui que l'on surnomme "PG" est la grande satisfaction de ce début de campagne 2012-2013 dans les rangs de l'AJ Auxerre. Dribbleur déroutant, ce produit du centre de formation ajaïste sait également se montrer décisif, à la création comme à la finition.

Le jeune Franco-Camerounais a encore montré sa force de percussion contre Arles-Avignon (2-1), lundi soir, signant son troisième but consécutif en autant de rencontres. Un précieux succès qui permet à Auxerre de se remettre sur les bons rails afin que le club bourguignon puisse continuer à envisager la remontée en Ligue 1, objectif inévitable pour cette place forte du football français. Entretien avec l'un des grands espoirs de l'AJA.


Paul-Georges NTep, quel est votre analyse sur cette victoire acquise dans la douleur ?


"Arles-Avignon a joué avec une tactique défensive, qui avait été mise en place pour contrer la nôtre. En cours de match, on a changé de tactique, ça nous a permis d'être mieux dans le jeu. Ensuite, on a réussi à garder la même efficacité offensive que lors de nos derniers matches ce qui nous a permis de remporter ce match."

Sur le plan personnel, 3 buts en 3 matches, vous êtes en grande forme...

"Ça fait plaisir de marquer. Je ne suis pas un buteur de formation, mais j'arrive à me rendre décisif pour l'équipe, et puis je me sens bien, physiquement. C'est le plus important."

En équipes de jeunes, vous avez parfois évolué sur le côté droit, alors que vous jouez désormais à gauche. Avez-vous une préférence ?

"Je préfère jouer côté gauche. Ça me laisse davantage de solutions. Je peux rentrer sur mon pied droit, centrer sur mon pied gauche... Je me sens plus à l'aise de ce côté."

Hormis le championnat, vous êtes également toujours présents en Coupe, avec une qualification en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. C'est un moyen pour vous de vous aérer l'esprit ?

"Oui, la Coupe nous permet de nous aérer l'esprit. On sortait d'une défaite compliquée à Guingamp (4-3 après avoir mené 1-3, ndlr), le match contre Angers nous a relancé. Et pour nous, c'est positif de rencontrer une équipe de Ligue 1 (l'AJA affrontera Bastia en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue), ce sont de gros matches à jouer. Et pourquoi pas aller au bout ?"

Vous parlez de ce match à Guingamp, au vu de son scénario, cette rencontre ne constitue t-elle pas un déclic pour la suite de la saison ?

"Lors de ce match contre Guingamp, nous avions été bons dans le jeu. Nous avions su être efficaces offensivement, il y a eu des évènements de match qui ont fait que nous l'avons perdu. Mais c'est vrai que dès ce match-là, nous avons senti une réaction et un nouvel état d'esprit dans le groupe."


A lire également :

Auxerre se relance

Relatifs