thumbnail Bonjour,

Pour venir à bout de l’Espagne, mardi au Stade de France, Franck Ribéry estime que lui et ses coéquipiers tricolores doivent jouer sans pression.

Pour sa cinquième sortie en éliminatoires du Mondial, la France aura la lourde tâche ce mardi de défier l’Espagne. Les Bleus devancent actuellement de deux points les Ibériques au classement, mais ils ne partent pas forcément favoris face à une sélection qui a tout gagné sur l’échelle internationale depuis 2008. Une réalité dont la bande à Deschamps est parfaitement consciente. Toutefois, elle s’avance à ce match sans véritable complexe. Pour Franck Ribéry, l’un des cadres de l’équipe, c’est même la clé d’une bonne performance. « Il faudra jouer libérés et ne pas se mettre trop de pression » a-t-il déclaré lors de l’émission Téléfoot, ce dimanche.

2006, un souvenir à raviver

En éliminatoires de la Coupe du Monde et de l'Euro, la Furia Roja n’a plus essuyé le moindre revers depuis plus de 50 rencontres. Tout en avouant que « ça en fait beaucoup », Ribéry a tenu à rappeler que lui et ses partenaires avaient « fait un bon résultat là-bas (à Madrid) » et aussi « une très bonne deuxième période ». Peuvent-ils rééditer cette performance sur leurs terres ? « On l’espère et on espère faire un grand match » a-t-il répondu. Un discours conquérant et qui dépeigne l’ambition nouvelle qui caractérise aujourd’hui cette Equipe de France.

Si les Bleus l’emportent mardi ça sera une première contre leur prestigieux voisin depuis le huitième de finale de la Coupe du Monde 2006 en Allemagne (3-1). Un match auquel Ribéry avait déjà participé et avec succès qui plus est. « C’est vrai que c’était l’un de mes meilleurs souvenirs » a-t-il admis. L’ex Marseillais y a même signé une réalisation, celle qui a permis à sa sélection de renverser le match. « C’était un but important, mais mardi c’est un autre match. Et chaque match est différent. Et j’espère en faire un bon match et surtout qu’on gagne ». Un souhait que partagent assurément tous les supporters tricolores.

A lire aussi :

Tout sur l’Equipe de France

Relatifs