thumbnail Bonjour,

Très attendu pour sa première cape avec les Bleus, le milieu de terrain de la Juventus a séduit tous ses coéquipiers ainsi que l’assistance. Encourageant pour la suite.

Lundi dernier, lorsqu’il s’est présenté pour sa première conférence de presse à Clairefontaine, Paul Pogba a fait savoir qu’il ne voulait surtout pas être un « joueur de passage » en Equipe de France, comme beaucoup ont pu l’être par le passé. Au regard de ce qu’il a démontré vendredi pour son baptême de feu avec les Tricolores, on est tenté de croire que cela ne lui arrivera probablement pas. Du haut de ses 19 ans, le sociétaire de la Juventus de Turin a fourni une prestation très convaincante contre la Géorgie (3-1). Dans le rôle de relayeur, devant la défense, il a fait exactement ce qu’on attendait de lui. La preuve qu’il s’est déjà parfaitement adapté à cette équipe et que la pression qui pèse généralement sur les nouveaux internationaux n’est pas faite pour l’inhiber. Il faudra, bien sûr, confirmer sur la durée mais il n’est pas prématuré de tirer le constat qu’il a toutes les qualités requises pour s’imposer au sein de cette sélection. 

Deschamps attend une confirmation

Titulaire comme prévu au détriment de Yohan Cabaye, ménagé, Pogba a très vite fait montre de son aisance balle au pied. Durant la première demi-heure de jeu, il a touché un nombre important de ballons et il a su parfaitement les négocier. « Au début, j’ai juste joué simple, comme on me l’a dit, en faisant tourner la balle » a-t-il confié après la rencontre. Simple, mais aussi avec beaucoup d’assurance, en n’hésitant pas à se projeter vers l’avant. A la 26e minute de jeu, il s’est même offert une occasion de but. Sur un ballon récupéré à l’entrée de la surface, il a réalisé un contrôle en pivot, suivi d’une frappe cadrée qui aurait pu faire mouche si elle n’avait pas été trop dans l’axe. Une opportunité qui lui a donné un surplus de confiance, en même temps qu’elle a amené ses partenaires à s’appuyer encore plus sur lui au départ des attaques. « J’ai joué à 100%, même plus » ajoutait-il au coup de sifflet final, « parce que je suis très fier d’être ici. Je suis content et je me suis fait plaisir ».

En seconde période, et alors que son équipe est montée en régime, Pogba fut un peu moins influent dans l’orientation du jeu. Mais, il ne pouvait pas évoluer au même rythme durant les 90 minutes de jeu. Il le fera peut-être à l’avenir lorsqu’il gagnera encore plus en aptitudes athlétiques. « Une carrière c’est long, il faut continuer » acquiesçait-il. Deschamps est aussi de cet avis : « Ils (Pogba et Varane) ont montré beaucoup de qualités, après c’est une étape. Aujourd’hui, ils peuvent dire qu’ils sont internationaux A, après il y a à travailler ». Le sélectionneur sait maintenir la pression, mais il sait aussi féliciter un joueur lorsqu’il se montre à la hauteur des attentes. « C’est bien, avec Varane, il n’était pas inhibé et à jouer libéré ». Pour le patron tricolore, cette double satisfaction est aussi la meilleure réponse à ceux qui « qui pensent que je [il] ne fais pas confiance aux jeunes, quand il y a la qualité, j’ai toujours fait confiance aux jeunes et au niveau international, un moment, il faut débuter ». Concernant Pogba, après ce match, il est certain qu’il n’y aura personne pour contester le timing choisi par DD.

Dans trois jours, l’Equipe de France aura une partie plus importante et plus relevée à livrer. Pogba sera-t-il invité à la fête ? Il y a une chance, mais elle est cependant minime. Un duel face à l’Espagne requiert plus d’expérience. L’ex Havrais en est cependant conscient et il ne réclame rien : « J’ai envie de [le] jouer, mais je suis à la disponibilité du coach. Si je dois être titulaire, sur le banc ou dans les tribunes, je suis fier d’être ici et le plus important c’est qu’on gagne ». Des déclarations qui sont plus que rafraichissantes, surtout lorsqu’on sait les nombreux problèmes qu’a connu la sélection tricolore, dans un passé récent, avec de nombreux jeunes prometteurs. Outre celles du terrain, Pogba a donc parfaitement conscience des responsabilités et de l’attitude à montrer dans le groupe France. Et il y a là déjà une première condition, et non des moindres, pour l’accomplissement d’une longue et belle carrière internationale.  

A lire aussi :

Tout sur l’Equipe de France

Relatifs

From the web