thumbnail Bonjour,

Didier Deschamps, le sélectionneur tricolore, ne s’est pas montré très sévère avec ses protégés malgré la défaite face à l’Allemagne (1-2) mercredi, en match amical.

Comment analysez-vous le match ?
C'était un match vivant avec beaucoup de rythme. J'ai eu la confirmation de la qualité de cette équipe d'Allemagne malgré quelques absences. Mais on a fait des choses intéressantes, notamment dans l'animation offensive. On a eu des occasions mais on a fait des erreurs comme sur le premier but avec cette perte de balle. On a essayé jusqu'au bout, on a poussé pour égaliser. Tout n'est pas à jeter, bien au contraire, mais la qualité de l'adversaire fait que ça n'a pas été simple. On s'est rendu coup pour coup, mais malheureusement on perd.

Qu'avez-vous pensé de Ribéry et Valbuena ?
Je ne veux pas parler d'individualités. On a eu une animation offensive intéressante avec des décalages, des dédoublements, des situations de frappe. Face à une telle équipe, on a eu vraiment des actions de qualité.

Votre milieu a souffert et a parfois semblé trop bas...
Non, le milieu n'était pas trop bas mais on s'est fait transpercer parce qu'Özil restait entre la défense et le milieu. J'avais demandé d'aller les chercher mais on l'a fait un peu trop. Et dès qu'il y a décalage, ils ont une telle qualité collective que, voilà... Il faut trouver le juste équilibre.

Benzema n'a pas marqué et sur son occasion à la demi-heure de jeu, il a semblé hésiter..
Il n'a pas hésité mais il lui manque ce petit but pour le libérer complètement. Il a fait des bonnes choses, mais il lui manque un peu cette confiance dont a besoin un attaquant, un peu de réussite aussi. Il lui manque ce déclic pour le libérer complètement.

Que faudra-t-il corriger contre l'Espagne ?
Il y a la Géorgie avant. Il va se passer un mois et demi. Il faut gagner en efficacité offensive, éviter de commettre certaines erreurs. Il n'y a pas de conséquence car il n'y avait pas de point en jeu mais ça ne me fait jamais plaisir de ne pas gagner. On manque d'expérience, quand on regarde le compteur sélections, on le voit. Il faut en passer par là.

Pourquoi Sakho a-t-il joué tout le match ?
*J'avais prévu de le sortir à la pause mais malheureusement, Koscielny a eu un petit souci musculaire à un mollet. Je ne me voyais pas changer complètement la charnière avec des joueurs qui n'ont jamais joué ensemble et qui ont du mal à jouer axe gauche.

Pourquoi Alessandrini n'est-il pas entré ?
Tout dépend du match, des situations de jeu. Tout est allé très vite pour Romain. Ca aurait pu. C'est bien qu'il ait déjà pu venir avec nous. Il y a aussi qu'il joue dans la position de Franck (Ribéry), qui avait vraiment du jus et des jambes.

Qu'avez-vous pensé de la prestation d'Özil ?
C'est un joueur de grande qualité technique, c'est dur de lui prendre le ballon. Il a un positionnement embêtant. J'ai eu la confirmation, malheureusement pour nous, qu'il était en grande forme.

Relatifs

From the web