thumbnail Bonjour,

Dans un entretien accordé à Téléfoot, le défenseur français du Milan AC a déclaré qu’il était prêt à retourner en Equipe de France mais pas à n’importe quel prix.

Membre de la sélection tricolore qui a participé cet été à l’Euro, Philipe Mexes n’est plus apparu en Bleu depuis. Didier Deschamps, le nouveau sélectionneur, ne l’a pas convoqué et cette mise à l’écart, l’ex Auxerrois ne la comprend pas vraiment. « Il a dit que j’avais des problèmes physiques, je ne comprends pas pourquoi ». Sa stupéfaction concerne également la manière dont il a été traité par l’opinion publique française à l’issue du tournoi continental. Il n’a pas apprécié et a fait savoir que cela pourrait être un frein à son retour du côté de Clairefontaine.

« Je répondrai présent si Deschamps m’appelle »

« Maintenant, j’ai trente ans et aller en Equipe de France, pas pour être sali mais pour être critiqué, alors qu’à la fin ce sont les journalistes qui décident de votre avenir sans parler du plan sportif » a-t-il déploré, poursuivant : « je trouve ça malheureux. Je préfère rester en dehors de tout ça dans ce cas là et regarder ça d’un autre œil ». Des propos forts qui ne sont pas faits pour améliorer sa cote, mais il n’en a que faire. « J’ai payé un peu pour tout le monde. C’est l’image que l’on donne de vous, qui vous détériore » a-t-il ajouté.

Mexes en a gros sur le cœur, mais ce n’est pas pour autant qu’il met une croix sur la sélection. Tout en précisant qu’il n’a encore eu aucun contact avec Deschamps, il précise qu’il est toujours à sa disposition. « J’espère donner tort à tous ceux qui ne me voient pas revenir. Si je mérite de retourner en Equipe de France par mes performances à Milan, je répondrai présent » a-t-il certifié. Et si cela ne se concrétise pas et que son compteur de capes s’arrête à 29 unités ? « Alors, je leur souhaiterai bon courage, répond-il. Le plus important c’est que l’équipe de France retrouve cette image que tout le monde aime. Les joueurs et les qualités sont là ».

En dix ans passés en sélection, Mexes a connu plus de bas que de hauts. Toutefois, et d’une manière plutôt surprenante, il classe l’Euro comme étant un tournoi réussi, que ça soit sur le plan personnel ou collectif. « Ca a été quand même une expérience plutôt positive, estime-t-il. Malgré tous les non-dits, le groupe était très bien. Les épisodes qu’il y a eus, il y en a dans toutes les équipes. Il n’y a pas eux de mort d’homme. On avait le potentiel de rivaliser avec les plus grandes sélections continentales ». Pas sûr, là aussi, que les observateurs partagent son opinion.

A lire aussi :

Tout sur l'Equipe de France

Relatifs

From the web