thumbnail Bonjour,

Arsène Wenger a pris la défense de Samir Nasri, qualifiant de "disproportionnées" les critiques qui s'abattent sur son ancien joueur.

"Cette histoire avec Nasri a été disproportionnée (…). Ce n'est pas un fauteur de troubles. Il paie le prix de l'élimination de la France mais ce n'est pas lui qui en est le responsable. Il y a 10-15 ans, un incident comme celui-là restait dans le vestiaire, aujourd'hui cela devient un événement national. Il faut le sanctionner mais pas nécessairement en le suspendant. Ce qui est important, c'est que Nasri tire les leçons de ce qui lui est arrivé et que la prochaine fois il se maîtrise. Il ne faut pas que la presse décide de ce qu'il va lui arriver.", a déclaré le technicien alsacien.

Relatifs

From the web