thumbnail Bonjour,

Raphaël Varane avoue qu’il a ressenti des frissons vendredi contre la Géorgie (3-1), où il a honoré sa première sélection en équipe de France.

« Avec un peu de recul, c’est toujours une grande satisfaction et une fierté d’avoir honoré ma première sélection. C’est une grosse émotion. Pendant l’hymne, il y avait des frissons », avoue le Madrilène loué par la presse. "J'essaye de m'exprimer et de m'ouvrir à la presse., Je ne suis pas extraverti et je ne suis pas quelqu'un qui aime s'exprimer. J'essaye de me protéger médiatiquement pour ne pas déraper et garder les pieds sur terre" a déclaré le défenseur de 19 ans.

Relatifs

From the web