thumbnail Bonjour,

Le milieu Clément Chantôme estime que le niveau de l'équipe de France "est à peu près" celui du Paris SG ".

Même s'il est encore trop tôt pour vraiment comparer, le milieu Clément Chantôme estime que le niveau des Bleus est analogue à celui d'un PSG composé à 90% d'internationaux", a affirmé le néo-Bleu mercredi avant le match amical contre le Japon vendredi.

Finalement, vous avez bien fait de ne pas quitter le PSG cet été...
C'est difficile de dire le contraire. J'ai eu un choix difficile à faire. Un club (Lyon) me voulait vraiment. J'ai eu une discussion avec Carlo Ancelotti qui m'a dit qu'il comptait vraiment sur moi. Et je pense qu'il l'a montré en ce début de saison. Pour une 1re (en Bleu), c'est toujours mieux d'être encadré par des gars que je côtoie au quotidien. En plus, depuis les Espoirs, j'en connais plusieurs et je ne me suis pas senti perdu en arrivant ici. Le club est composé d'énormément d'internationaux. On sait qu'en jouant dans cette équipe, on a plus de chances d'être appelé. J'ai eu la chance de beaucoup jouer et c'est pour ça que je suis ici.

Aviez-vous toujours le rêve de percer en Bleu ?
On a toujours l'équipe de France dans un coin de sa tête, mais j'ai vécu une saison dernière assez galère avec beaucoup de blessures. Il y a aussi eu l'épisode où j'ai failli partir cet été et ce n'était pas l'objectif premier pour moi quand j'ai repris la saison. C'était surtout de reprendre la compétition. Enchaîner m'a donné confiance. Etre appelé, c'est une bonne récompense pour moi. Je suis venu là pour montrer mes qualités et espérer avoir un peu de temps de jeu. Je devais avoir 10-11 ans lors du Mondial-98. Ca m'a donné vraiment envie de venir ici un jour. Mais je rêvais surtout de jouer avec mon club de coeur quand j'étais petit. C'est surtout quand je suis devenu "pro" que j'ai pensé à intégrer l'équipe de France.

Comment se passent vos débuts ?
Comme j'ai appris assez tard ma sélection (dimanche soir après le forfait de Lassana Diarra), il a fallu que je me prépare vite. Ca va mieux depuis deux-trois jours. Ca se passe bien. En fait, je n'ai fait que deux entraînements et même vraiment un seul avec le groupe. C'est difficile de juger, de comparer avec le PSG. C'est à peu près la même chose. Il y a 90% d'internationaux à Paris et c'est à peu près le même niveau à l'entraînement. Avec le coach Ancelotti, c'est surtout au niveau de la rigueur tactique que j'ai le plus progressé. Avant, c'était mon petit défaut de ne pas être assez rigoureux défensivement et il me l'avait dit. Un milieu relayeur doit aussi marquer quelques buts et pour l'instant, ce n'est pas le cas pour moi. Je ne me projette pas assez ou au contraire je vais trop vite vers l'avant. C'est un problème à régler pour être plus décisif.

Relatifs

From the web