thumbnail Bonjour,

Le latéral lillois de l'équipe de France Mathieu Debuchy s'est présenté en conférence de presse.

Qu'est-ce qui a changé par rapport au dernier Espagne-France à l'Euro 2012, et quel souvenir personnel en gardez-vous ?
Il y a eu pas mal de changements dans le groupe, avec un nouveau staff et un nouveau sélectionneur. Je n'ai pas regardé les dernières sorties de l'Espagne mais je ne pense pas qu'ils aient changé beaucoup de joueurs, et ils ont la même philosophie de jeu. On connaît leur caractère et on sait que c'est une très bonne équipe qui joue très bien au ballon. Ca reste la meilleure nation. On est tombé sur plus fort que nous. Ils ont maîtrisé le match du début à la fin. C'était un quart de l'Euro, on n'était peut-être pas entré dedans, on n'a pas fait ce qu'il fallait pour les mettre en danger. Dès le début ils ont tenu le ballon, l'ont fait circuler et nous, on était trop dans notre camp. J'ai un petit regret pour ce match où je n'ai pas été à mon niveau ni à mon poste. J'aurais pu donner plus. J'étais un peu surpris, le matin du match, mais content d'être là. Après, ça ne s'est pas trop bien passé pour moi. Je ne sais pas s'il faut innover contre l'Espagne... On va laisser le sélectionneur en décider. On va travailler cette semaine pour les mettre en danger et ramener quelque chose de là-bas.

Quelle est votre forme après votre blessure, et avez-vous craint de perdre votre place ?
Je ne suis pas encore à 100%, j'ai eu une grosse coupure quand même. En plus, je ne pouvais trop rien faire avec cette blessure au talon. Avant le premier match, j'avais deux entraînements dans les jambes depuis cinq semaines. Après, ce n'était pas évident de travailler parce qu'on a enchaîné. Mais avec l'accumulation des matches, j'ai pu disputer toutes les rencontres et ça fait du bien de disputer 90 minutes. Je me sens de mieux en mieux. La première des choses est de revenir en forme, ce que j'essaie de faire. J'ai bossé pour ne pas avoir trop de douleur. J'essaie en match de faire le maximum pour être rappelé et je suis content d'être là. Les performances des autres, je ne les regarde pas trop.

Avant l'Espagne, il y a le Japon...
On a ce match contre l'Espagne en tête mais avant, le match contre le Japon est très important pour bien préparer le deuxième. Ca passe par un bon match mais aussi une victoire. Il est important de bien commencer vendredi. La meilleure des façons de préparer l'Espagne et d'éviter de se blesser, c'est de jouer à fond

Relatifs

From the web