thumbnail Bonjour,

L'ancien sélectionneur des Bleus a apporté son soutien à Didier Deschamps concernant le cas d'Abou Diaby, fustigé par Arsène Wenger.

"Courage Dédé. On connait le goût irrépressible d'Arsène pour les sélections nationales. Le patron, c'est toi", a lâché l'ancien sélectionneur sur Twitter. Des propos qui devraient certainement faire sourire Wenger, mais aussi Deschamps...

Relatifs

From the web