thumbnail Bonjour,

Excellent contre la Finlande, Rio Mavuba a confirmé son importance depuis son retour chez les Bleus. Sur le terrain, mais également en dehors, où il fait l'unanimité...

Rio Mavuba est un homme heureux. L'expérimenté milieu défensif vit une seconde jeunesse sous le maillot des Bleus depuis le début de l'ère Deschamps. Son rôle sur le terrain est aussi important que son influence dans le vestiaire. De quoi postuler pour devenir capitaine ? Le joueur du LOSC a des arguments indéniables.

Recherche leader désespérement

L'absence de leader au plus haut niveau est un critère souvent rédhibitoire. L'Euro est là pour le prouver. Pendant que les Xavi, Gerrard, Pirlo ou Schweinsteiger jouaient un rôle essentiels dans la cohésion de leurs groupes respectifs, l'équipe de France essayait de laver son linge sale avec les médias et le public, entre incompréhensions et dérapages... Toutes les générations à succès possédaient deux types de leader : un leader technique et un relai du sélectionneur dans le vestiaire. Certains, comme Platini, ont même assuré les deux casquettes. Mais pour ce nouveau cru, l'absence de ces deux guides est franchement palpable. Des joueurs comme Benzema ou Diaby ont le potentiel pour devenir les leaders techniques des Bleus. Mais dans le vestiaire, d'autres hommes peuvent légitimement prétendre à prendre le brassard.

L'actuel capitaine, Hugo Lloris est pourtant un modèle d'exemplarité. L'ancien gardien de l'OL est une (rare) valeur sure dans le onze de base de Didier Deschamps. Et son comportement est irréprochable. Mais plus que sa situation actuelle à son arrivée à Tottenham (Vilas-Boas a indiqué qu'il ne serait pas numéro 1 pour l'instant), c'est son poste qui pourrait inciter un autre choix. Les gardiens capitaines peuvent avoir un rôle important à jouer si l'expression collective d'une équipe est déjà très bonne, comme c'est le cas de l'Espagne. Mais la France n'est pas dans cette situation. Et Hugo Lloris doit constater certaines incohérences avec un plan large, depuis son but. On ajoutera également que le portier des Bleus n'a jamais caché son caractère très calme.



Les Bleus pourraient donc opter pour un nouveau capitaine au coeur du jeu. Deschamps, en bon connaisseur, renforce cette hypothèse. Mais parmi les postulants, le nom de Rio Mavuba se dégage clairement. L'ancien Bordelais a déjà cette responsabilité au LOSC, qu'il assume avec brio. Il n'y a donc aucune raison pour que ce ne soit pas le cas en équipe de France. Exemplaire dans sa relation avec les médias, Mavuba est également un joueur réfléchi sur le terrain, expérimenté tactiquement et intelligent dans la gestion d'un match. Le Lillois a déjà gagné sa légitimité en se montrant très convaincant lors de ses deux premières sorties. Un renouveau qui n'est pas sans rappeler celui d'un certain Claude Makélélé, qui a explosé sur le tard avec les Bleus. Mavuba a ce profil, mais le brassard pourrait être la cerise sur le gâteau.

La milieu défensif du LOSC ferait-il un bon capitaine pour l'équipe de France ? Votre avis nous intéresse...

Relatifs