thumbnail Bonjour,

Rio Mavuba est revenu sur la victoire des Bleus contre la Finlande et évoque le match face à la Biélorussie mardi au Stade de France.

Dans une interview accordée à la FFF, Rio Mavuba est revenu sur la victoire des Bleus contre la Finlande vendredi, en éliminatoire du Mondial 2014 et évoque le match face à la Biélorussie mardi au Stade de France.

Que retenez-vous de cette victoire face à la Finlande (0-1) ?

L'état d'esprit du groupe a été très bon. Et le plus important, c'est les trois points. D'ailleurs les deux sont liés. On a su se montrer efficace défensivement et au moins une fois offensivement afin de remporter ce match. Commencer les qualifications par une victoire, c'est toujours bien.

Êtes-vous satisfait de ce match ?

On a fait une très bonne première mi-temps, on aurait pu ressortir avec deux buts d'écarts et ça nous aurait mis plus tôt à l'abri. Mais ce scénario nous a montré qu'on avait une marge de progression et qu'on savait garder un résultat. En deuxième mi-temps, c'est vrai qu'on a été plus en difficulté mais les victoires comme celle-là forgent un groupe.

La victoire était-elle cruciale ?

Le favori du groupe reste l'Espagne donc on sait qu'on doit absolument faire le carton plein face aux autres équipes. Il est donc important de remporter ces confrontations, c'est vraiment une bonne victoire.

Le match face à la Biélorussie mardi ?

On sait que ce sera un match compliqué face à une équipe de la Biélorussie qui sera sans doute regroupée. Ils avaient gagné comme ça il y a deux ans, en marquant un but en contre vers la fin. Donc il faudra se montrer encore plus efficace, plus réaliste et ouvrir le score assez rapidement . On joue à domicile donc ça passe par une victoire.

Comment allez-vous venir à bout de cette équipe ?

Il faudra essayer de bouger ce bloc et ça ne sera pas simple. On compte sur la folie de nos attaquants et les coups de pieds arrêtés. Donc il faudra marquer assez rapidement et bien évidemment garder un équilibre car face à ce genre d'équipes, on est le plus souvent en danger lorsqu'on a le ballon.

(Source FFF.FR)

Relatifs

From the web