thumbnail Bonjour,

Auteur d'un match plein pour son retour en équipe de France, Abou Diaby a confirmé l'importance de son rôle chez les Bleus.

Décisif pour la première sortie des Bleus en Finlande (0-1), Abou Diaby est un homme heureux. Le joueur d'Arsenal, unique buteur et auteur d'une prestation de haut vol, a confirmé l'importance de son rôle dans l'entrejeu des Bleus. Son profil unique et sa large palette offrent un autre visage à l'équipe de France. Une caractéristique rare pour un milieu de terrain pas comme les autres.

Roux : "Aucun joueur ne sait faire ce qu'il sait faire"

Fort d'un gabarit imposant, Abou Diaby possède également une technique en mouvement tout à fait remarquable pour un milieu de terrain relayeur. Son expérience de la Premier League lui a permis d'accentuer ce profil "box to box" de plus en plus rare, qui n'est pas sans rappeler celui de Patrick Vieira. Son but, suite à une belle passe en profondeur de Karim Benzema, part d'un excellent appel dans le dos de la défense finlandaise. Un dépassement de fonction qui a permis aux Bleus de faire la différence dans la zone de vérité. Dans le circuit actuel, le profil de Diaby serait peut-être comparable aux caractéristiques de Yaya Touré, encore que l'Ivoirien évolue fréquemment dans une position plus basse. Et comme Diaby possèdait déjà les qualités intrinsèques pour assurer ce lien entre les tâches défensives et l'animation offensive, son excellente copie n'a rien de surprenant. Didier Deschamps était le premier à le reconnaître. "Je n’ai pas besoin d’être rassuré par Diaby. Je l’ai vu évoluer à Arsenal. Evidemment qu’il a beaucoup de qualités. C’est un milieu de terrain complet, capable de tout faire, y compris marquer. Évidemment que je préfère l’avoir à ma disposition.", a savouré le sélectionneur en conférence de presse.

Les joueurs qui font l'unanimité sont en général frappés du sceau de la classe. Et ils sont rares en équipe de France. C'est pourtant le cas du Gunner, lancé par Domenech, et extrêmement apprécié par Blanc comme par Deschamps. Même son de cloche en club, où Arsène Wenger ne cesse de répéter son importance dans le dispositif des Gunners. Guy Roux, qui a participé à son éclosion à l'AJ Auxerre, est un des mieux placés pour en parler. "Abou est un joueur rare et exceptionnel quand il est en pleine possession de ses moyens. Aucun joueur à sa place ne sait faire ce qu'il sait faire. Il peut éliminer quatre ou cinq joueurs à la suite sans reculer. Il a un toucher de balle et une vision du jeu formidables. (...) Abou est un cadeau de la nature pour un entraîneur et tout amoureux de football", avait lâché l'ex-entraîneur emblématique de l'AJA dans les colonnes de France Football. L'intéressé n'a pas caché sa satisfaction. "Ca fait longtemps que je n’étais pas revenu. Je suis content, surtout qu’on a gagné. Le passé c'est le passé, maintenant il faut regarder le futur. Indispensable ? L’essentiel c’est de donner le meilleur de soi-même à chaque match.", avait-il expliqué juste après la rencontre, avant de reconnaître que ce retour gagnant est une « belle revanche, ça fait plaisir. Cette fois, j'espère que ce retour sera le bon.» On l'espère tous aussi.


A lire également :

Toute l'actualité de l'équipe de France

Relatifs

From the web