thumbnail Bonjour,

Le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, a abordé le premier rendez-vous des Bleus contre la Finlande en éliminatoires du Mondial 2014.

Didier Deschamps est dans le vif du sujet. Après le match amical de l'été, le nouveau sélectionneur de l'équipe de France aborde sa première rencontre de compétition officielle. De l'importance de ce rendez-vous à l'environnement actuel des Bleus, l'ancien entraîneur de l'OM n'a esquivé aucune question en conférence de presse. extraits.

Vous avez fait une sortie sur le comportement des joueurs. Considérez-vous qu'il devrait y avoir des cours de morale laïque dans les centres de formation ?
Didier Deschamps : Tout ce qui peut apporter dès le plus jeune âge à l'école ou dans l'éducation ou la famille, fixer des regles de vie, le plus tôt c'est, le mieux c'est. Après ils grandissent avec des valeurs et il y a plus de chance qu'ils les gardent. A partir du moment où les joueurs respectent ce que j'ai fixé, ca va: c'est à dire tout ce qui peut etre perturbant dans une vie de groupe comme respecter les horaires ou les nouvelles technologies qui peuvent interferer quand on est tous en ensemble et qu'ils communiquent.
Dans le cadre de l'équipe de France, ca rentre dans le même cadre. Apres dans leur vie privée et au club, il y a des regles qui peuvent être differentes mais c'est a eux de faire attention. C'est mieux pour eux d'avoir une attitude souriante agréable et disponible.

Karim Benzema n'a toujours pas marqué cette saison. Etes-vous inquiêt ?
Il arrivait d'une saison efficace mais il y avait un contexte different chez les Bleus. Il s'est mis en tête d'être decisif peut-être a-t-il trop poussé dans ce sens là. Mais c'est une compétition internationale, c'est plus difficile. Il aurait aimé etre plus performant évidemment mais ca lui servira d'experience. C'est derrière.
Karim a confiance. Ca reste un attaquant de haut niveau. Il a joué 90 minutes avec le Real dernièrement.

Avez-vous des certitudes sur cette équipe ?
En football, c'est vite remise en cause. Je confirme que j'ai un gardien international. Aujourd'hui peu importe l'Euro ou ce qui s'est passé, c'est une nouvelle aventure. Laurent a pris dans la situation que vous savez l'équipe. Des joueurs ont appris, certains ont découvert une compétition internationale à l'Euro c'est bien mais ça va vite dans les deux sens.

Quel est votre préférence pour la charnière centrale ?
Ma réflexion mûrit. Comme je vous l'ai dit lundi, les quatre joueurs ne sont pas au même niveau au point de vue du rythme. Laurent Koscielny, son dernier match de 90 minutes, c'était l'Espagne. Il a été freiné par une blessure comme Adil. Mais j'avance. Les deux autres sont jeunes mais titulaires en club. Je vais devoir trancher.

Giroud et Benzema semblent avoir un manque de repères...
Je préfèrerais qu'ils aient des buts au compteur oui. Olivier a un petit souci musculaire. Aujourd'hui il travaillera encore à part comme Gonalons et ca devrait revenir à la normale demain. La confiance pour les attaquants, c'est mieux. L'un et l'autre ont fait un match complet le week-end dernier. Attendons un petit peu.

Diaby peut-il jouer tout le match ?
Ce qui m'intéresse, c'est que lui et les autres soient prêts. Il est susceptible de débuter vendredi.

Est-ce important que tout le monde chante la Marseillaise ?
C'est symbolique. Je préfèrerais que tout le monde chante. Quand j'étais joueur je le faisais. Au dela du chant, c'est l'attitude car il y a des gros plans sur leur visage.

Avez-vous eu des nouvelles de Laurent Blanc ?
Non, on ne s'est pas appelé. Il doit prendre le temps de récupérer. Pas de contact récent.

Y a t-il un problème d'image avec Ménez ?
Il y en a qui sont plus souriants que d'autres. Certains sont introvertis, d'autres rigolent. Je ne suis pas là pour changer la personnalité ou le caractère. Il a fait des efforts pour qu'on ne lui colle pas cette étiquette. C'est important. Ce n'est pas ça qui le rendra meilleur sur le terrain mais il faut l'attitude. Si vous avez un joueur qui sourit mais qui est moins bon sur le terrain, on sera peut-être plus indulgent mais bon..

C'est un joueur que vous surveillez ?
Je ne vais pas faire un cas Jérémy Menez. Le point commun qu'ils ont tous, c'est ce que sont des affectifs. Il y a une relation de confiance à créer. Ce ne sont pas des enfants, je ne suis pas un instit à la maternelle ou au collège. Je suis la pour les aider ou les accompagner, faire en sorte qu'il soit bien à l'aise, je pense que ca les aiderait sur le terrain. 

Quel est le potentiel de Capoue en sélection ?
Son potentiel? Ce sont les 45 minutes face à l'Uruguay ou il a été performant.

Rami et Koscinely peuvent-ils former la charnière dans un avenir proche ?
J'ai pas envie de devoir changer à chaque match. il y a une complémentarité à créer.

Une campagne d'éliminatoires, c'est long. Est-ce difficile de trouver la motivation dès le premier match ?
Je leur ai dit. Notre objectif, c'est de se qualifier pour la Coupe du monde. Si on avait du jouer l'Espagne, il y aurait eu plus d'effeverscence sans doute mais le premier est important.

Allez-vous reconduire un système à deux pointes ?
C'est une possibilité qui peut-être en début ou en cours de match. Même si ça n'a pas très bien fonctionné contre l'Uruguay car les deux n'étaient pas au top de leur forme. Ce n'est pas facile de créer des repères. L'objectif n°1 c'est de les mettre à leur meilleur poste.
 
Y at-il une bonne ambiance entre les joueurs ?
J'ai l'impression d'avoir déjà entendu ca... Le groupe vit bien. On a fait une bonne séance hier avec de l'intensité. On se prépare. Des clans? Non. Mais il y a des affinités. A deux c'est un clan? (ironique).

Votre objectif est bien-sûr de faire le plein lors des deux prochains matches...
Oui, c'est une évidence. Je serai content d'avoir six points en poche après la Biléorussie. Vu le groupe de cinq équipes, il ne faut pas laisser de points en route. Prendre six points, c'est possible et c'est l'objectif. Ca serait bien oui.

Christophe Jallet et Anthony Reveillère sont en concurrence au poste de latéral droit. Lequel a votre préférence ?
Anthony est un joueur d'expérience habitué du haut niveau. Je sais à quoi m'en tenir avec lui. Christophe sort d'une bonne saison avec le PSG. Il a de nouvelles responsabilités. Il a découvert les Bleus avec l'Uruguay. Sur l'apsect plus technique, la petite différence c'est qu'Anthony est plus rigoureux défensivement et que Christophe a un peu plus d'allant offensif.
 



Relatifs