thumbnail Bonjour,

Didier Deschamps a affirmé dans les colonnes du Progrès qu'il ne tolérera aucun écart de la part des joueurs sélectionnés.

"Les joueurs qui n’auront pas un comportement et une attitude idéale se condamneront eux-mêmes", lance le nouveau sélectionneur des Bleus avant de poursuivre : "Je n’utiliserais pas le terme de ‘‘tolérance zéro’’, mais le fait de sélectionner ou de ne pas sélectionner, c’est une forme de sanction sportive", prévient l'ancien entraineur de l'OM qui n'a pas souhaité commenter les sanctions prises à l'égard de Samir Nasri et Jérémy Ménez (trois match pour l'un, un seul pour l'autre, ndlr). "Le rôle de tout entraîneur ou sélectionneur est de définir un cadre. Mieux il est défini, mieux c’est. Il faut évidemment le respecter dans le temps, être très vigilant. J’aurai un discours devant les joueurs sur les règles de vie, de groupe, qui devront être respectées", a déclaré Deschamps qui espère montrer à ses joueurs ce que le maillot de l'équipe de France doit signifier pour eux.  "Il y a deux choses importantes: la notion de plaisir, de représenter la France, de porter ce maillot, et parallèlement, un esprit. Etre international français, ça doit être au-dessus de tout, même pour les joueurs qui jouent dans des grands clubs et de grandes compétitions." Pour rappel, la première liste de Didier Deschamps sera connue le 9 août prochain.

Relatifs

From the web