thumbnail Bonjour,

Ce vendredi, la Commission de Discipline examinera les cas de Samir Nasri, Hatem Ben Arfa, Yann M'Vila et Jérémy Ménez. Ce dernier, en pré-saison avec le PSG, devrait être absent.

Les cas de Samir Nasri, Yann M'Vila, Hatem Ben Arfa et Jérémy Ménez seront examinés devant la Comission de discipline de la Fédération française de football suite à leur écarts de comportement durant l'Euro 2012.

Ménez absent

Durant l'Euro 2012, Nasri et Ménez ont proféré publiquement des insultes respectivement contre des médias et un arbitre. Pour Ben Arfa et M'Vila, c'est leur attitude envers le sélectionneur qui est mise en cause. "Quatre de nos joueurs passeront devant le conseil de discipline : Ben Arfa, Nasri, M'Vila et Ménez. Je n'aime pas punir, par nature. Je n'aime pas livrer une tête à l'opinion. Mais nos joueurs doivent être punis ou sanctionnés. Je ne souhaite pas qu'on en fasse des victimes. Ils n'en sont pas. ", avait notamment déclaré Noël Le Graët, le président de la FFF, suite à cette affaire.
Si Nasri, Ben Arfa et M'Vila devraient bien être présent, ce nse sera cetainement pas le cas de Ménez. En pleine préparation au Etats-Unis avec son club, l'attaquant du Paris Saint-Germain a présenté une lettre d'excuses à la Commission de Discipline. Le joueur en a également profité pour défendre son cas. "Il a consacré quelques heures, cet été, à écrire une lettre qui sera remise vendredi prochain aux membres de la commission de discipline de la Fédération française de football chargés d’étudier son cas" a indiqué Frédéric Gouaillard, un responsable du PSG, qui sera chargé de représenter le joueur ce vendredi. Ménez a quant à lui tenu à s'excuser personnellement, comme il l'a reconnu cette semaine dans les colonnes de l'Equipe. Même son de cloche pour Samir Nasri, qui avait calmé le jeu en s'excusant sur son compte twitter après la compétition. M'Vila a quant à lui regretté l'ampleur de cette affaire, tandis que Ben Arfa n'a pas tenu à s'exprimer. Les quatre joueurs rissquent des sanctions à degrés divers, allant d'une simple amende à la suspension. Ils auront 10 jours pour faire appel.

Relatifs

From the web