thumbnail Bonjour,

Le président de l’AS Saint-Etienne, Bernard Caïazzo, n’était pas tendre au moment de faire le bilan des Bleus à l’Euro.

"C'est comme un relais 4x100 mètres. On pensait l'image redorée après l'Ukraine, et le dernier coureur a fait tomber le bâton. Voilà, on y a cru, mais il y a eu ce couac contre la Suède qui a été le détonateur de tout. Ce match a tout remis en sens inverse. Ça a été le bal des ego. Certains joueurs se sont mis à ne plus défendre, à ne plus bouger, à vouloir jouer tout seul. M'Vila ne serre pas la main du sélectionneur ? Comment ne pas être choqué ? Dans nos clubs, on fait la chasse à ça", a déclaré le dirigeant à nos confrères de l’Equipe.