thumbnail Bonjour,

L'attaquant des Bleus, Karim Benzema s'est confié à quelques jours du premier match des Bleus à l'Euro face à l'Angleterre.

Alors qu'il va disputer sa première compétition internationale en tant que titulaire et cadre de l'équipe de France, Karim Benzema est revenu sur le choc face à l'Angleterre en conférence de presse. Une équipe qu'il juge dangereuse malgré les absences et capable de piéger les Bleus.

 

Une équipe prête au combat

Après une série de 3 matchs amicaux où les Bleus se sont montrés très séduisants, Karim Benzema est prêt à en découdre avec l'Angleterre. L'attaquant du Real, qui vit cet Euro 2012 comme un cadre du groupe français, attend avec impatience la première rencontre face à la formation de Roy Hodgson. "On est bien, on termine cette mini-préparation avec trois matches où l'on a été fort. Même si ça reste des matches amicaux. Je pense qu'on est prêt pour l'Angleterre. Les joueurs jouent pratiquement dans les meilleurs clubs européens. L'Angleterre reste une grosse équipe, même avec quelques blessés, il reste beaucoup de grands joueurs dans cette équipe. Il faudra beaucoup bouger et ne pas tomber dans le jeu. Ils veulent du combat physique et sont prêts pour ça."

Jouer libre

Coté Bleus, l’expérience est moins affirmée et c'est d'avantage un groupe de novices qui s’apprête à faire ses débuts à Donetsk. En effet, 13 des 23 joueurs retenus par Laurent Blanc n'ont jamais participé à une compétition internationale. Un point qui ne doit pas pour autant limiter les ambition du groupe selon Benzema. "On est une jeune équipe mais grandir passe par des matches comme ça. Il faut avoir dans la tête qu'on a une bonne équipe et qu'on peut faire quelque chose." En gros, se servir de l'insouciance comme l'a proposé Yohan Cabaye un peu plus tôt. Car si la France manque d’expérience, elle arrive aussi avec un statut d'outsider qui va lui permettre d'attaquer cet Euro sans véritable pression du résultat. Pour le numéro 9 du Real, il faut néanmoins mettre la barre haut et ne pas avoir peur de viser un sacre. "Un Euro réussi, ce serait d'aller au bout et de le gagner. Après, il faut au moins passer le premier tour en commençant par gagner face à l'Angleterre."

Être décisif

Pour cela, Benzema entend bien se donner à fond. L'international français qui a réalisé la meilleure saison de sa carrière en inscrivant 32 buts et délivrant 14 passes décisives avec le Real Madrid, arrive à l'Euro dans une forme optimale et un moral au sommet après avoir remporté son premier titre de champion d'Espagne. "Je ne sais pas si c'est la forme de ma vie. J'ai 24 ans. Mais je me sens super bien, j'ai pris confiance en moi à Madrid. Je travaille pour être à chaque fois au top." Assez pour viser le titre de meilleur buteur ? Certainement. Mais l'ancien lyonnais se sent prêt à faire la différence autrement s'il le faut, comme en servant de passeur. "Je suis là pour faire un bel Euro avec tout le monde. J'aurai les occasions pour marquer ou faire marquer mais je ne me prends pas la tête avec le titre de meilleur buteur." Pour Benzema, l'objectif c'est bien l'Euro.

 

 

Le tableau des résultats de l'EURO 2012



Relatifs

From the web