thumbnail Bonjour,

Le défenseur de l'équipe de France, Gaël Clichy a déclaré qu'il méritait sa sélection en équipe de France pour l'Euro 2012.

Interrogé sur le site officiel de la FFF, le défenseur de l'équipe de France, Gaël Clichy est revenu sur sa sélection en équipe de France pour l'Euro 2012 et sur ses premiers jours de stage à Clairefontaine au sein d'un effectif réduit.

Bonjour Gael, comment vous sentez-vous depuis votre arrivée à Clairefontaine ?

Pour moi c'est assez spécial puisque ça fait six sept mois que je ne suis pas venu. C'est agréable de revoir tout le monde, en plus il fait plutôt beau alors on est dans les meilleures conditions pour travailler. C'est sûr qu'à la fin du championnat, on se dit que quelques jours de vacances en plus n'auraient pas été de refus, mais au final on est content d'être là car il y a une grosse compétition à préparer.

Vous avez quand même eu le temps de souffler un peu entre les deux ?

Oui j'ai eu le temps de souffler. Je suis rentré dans le sud pour voir ma famille. Donc comme je l'ai dit, quatre jours ce n'est pas beaucoup mais c'est suffisant. Peut-être qu'on s'éparpille un peu plus si on a plus de temps et qu'on n'oublie - sans oublier - qu'il y a une grosse compétition dans quelques semaines.

Vous pensiez être convoqué dans la pré-liste ?

Je me suis toujours dit que si je faisais une bonne saison avec Manchester City, surtout si gagnais le titre, il y avait de forte chance que je sois appelé. Donc aujourd'hui je suis content d'être là mais ça a été beaucoup beaucoup d'efforts. Mais j'ai vécu une une belle saison avec mon club et je l'espère un bel Euro avec mon pays.

Le maillot Bleu, ça représente quoi pour vous ?

Porter le maillot Bleu, c'est quelque chose de très important pour un joueur. Pas seulement sur le fait qu'on fait partie des 20-40 joueurs meilleurs joueurs en France lorsqu'on est ici, mais c'est surtout une fierté de dire à ma famille que je représente le pays. Pour moi c'est important alors je me devais de faire partie de l'Euro.

Vous n'êtes que huit pour le moment à Clairefontaine...

C'est cool car peut-être qu'à 27 joueurs, on parlerait un petit moins à certaines personnes. A 8, c'est pas mal. On mange ensemble, on rigole ensemble. C'est une bonne chose. Même si je connaissais la plupart, ça fait plaisir de connaître un peu plus Yoann Cabaye que je n'ai pas beaucoup côtoyé, c'est un super mec, et Hatem Ben Arfa que je n'ai pas beaucoup vu.

Relatifs

From the web