thumbnail Bonjour,

Six joueurs japonais brillent en ce début de saison dans les plus gros championnats européens. Ils semblent marquer le début d'une nouvelle ère pour le football nippon. Focus Goal.com.

Qui peut affirmer que Shinji Kagawa, Makoto Hasebe ou Atsuto Uchida auront un jour l'aura qu'a eue trois décennies auparavant Yasuhiko Okudera sur le football japonais ? Personne. Mais une chose est certaine : le Japon commence à produire des talents en chaine, et l'Europe accueille ces joyaux de plus en plus vite, et le résultat est là. Yasuhiko Okudera fut le premier joueur nippon à quitter son pays pour venir jouer au football en Europe, il fut également le premier Asiatique à marquer un but en Coupe d'Europe, et devint un acteur majeur dans la professionnalisation de ce sport au Japon, une fois son retour effectué. Hidetoshi Nakata a peut être réussi à devenir une icône sur le Vieux continent, avec son site qui recevait jusqu'à 15 millions de clics par jour et participant activement au Scudetto de la Roma en 2001, mais Okudera reste à jamais LE pionnier.

Six jeunes Japonais aux dents longues

Mais l'héritage d'Okudera et Nakata s'apprête à être sérieusement mis à mal par une bande de six descendants aux dents longues, bien décidés à faire du Japon le nouvel Eldorado du football européen, qui a toujours été à l'affut des talents de tous horizons. Trois d'entres eux évoluent en Allemagne. Les autres, Keisuke Honda, Takayuki Morimoto et Yuto Nagatomo sont déjà des cadres ou en passe de le devenir dans leurs clubs, respectivement le CSKA Moscou, Catane et Cesena. Ces six mercenaires pourraient bien devenir les références nouvelles du football japonais, asiatique, et pourquoi pas, mondial.

Traditionnellement, le calcio n'est pas la terre la plus propice d'Europe pour réussir. Championnat réputé fermé, tactique, compliqué, il ne réussit pas souvent aux non-italiens. Et pourtant, Yuto Nagatomo est déjà dans le coeur des supporters de Cesena, avec qui ses impressionnantes performances lui permettent de truster le trône de Serie A. Le mariage parfait pour ce joueur prêté par le FC Tokyo. En Italie, ses qualités de percussion, son autorité, et son habileté en font un latéral respecté, comme il l'est en équipe nationale. Déjà, ses capacités tant offensives que défensives ont poussé les médias à le lier aux plus gros clubs italiens pour les prochains mercato.


 5 Le nombre de buts inscrits par des Japonais en Europe depuis le début de la saison.
 27 Le nombre de titularisations de joueurs japonais en Europe.
16 Le nombre de titularisations de Keiuke Honda cette saison en championnat russe.
3 Le nombre de buts inscrits par Kagawa cette saison, en 4 matchs.
 8 Le nombre d'internationaux japonais ayant participé au Mondial qui joue en Europe.
 23 L'age moyen des 6 joueurs de cet article.
   
 0 Le nombre de joueurs professionnels japonais qui jouaient en Europe avant Yasuhiko Okudera.

Quand un buteur est comparé à Ronaldo par un autre buteur, Brésilien qui plus est, c'est qu'il a démontré des choses assez impressionnantes. Ce magnifique compliment est signé Alexandre Pato, à l'adresse de Takayuki Morimoto, attaquant de Catane. On imagine que Pato le compare au Ronaldo des grands jours, pas au Ronaldo actuel. Cela fait déjà 4 ans que le jeune japonais de 22 ans évolue en Italie, et si ce compliment semble un peu trop beau, force est de constater que Morimoto est talentueux. Cependant, depuis quelques mois, il a perdu sa place au profit de Maxi Lopez. Pourtant, sa cote de popularité reste intacte. Son avenir aussi semble prometteur.

Après avoir attiré l'attention du monde entier durant le Mondial 2010 en Afrique du Sud, Keisuke Honda semblait avoir tous les clubs à ses pieds cet été. Ses débuts avec le CSKA n'y furent pas étrangers non plus. Tout cela a permis au monde du football d'être sûr d'une chose. Ce joueur brille lors des grands rendez-vous. La Coupe du monde donc, mais aussi la Ligue des Champions, durant laquelle il marque un but somptueux face au FC Séville. On ne sait pas où Honda s'arrêtera, car il semble toujours capable d'aller plus loin. Surnommé "La sensation asiatique" en Russie, il est devenu tant en sélection qu'en club un acteur majeur et influent dans le onze de départ.

Les Japonais d'Allemagne

Sans aucun doute possible, Shinji Kagawa est le Japonais le plus en vue depuis la reprise des compétitions europénnes, il y a quelques semaines, avec Dortmund, en Bundesliga et en Europa League. "Je m'éclate vraiment en ce moment. Et je ne pense pas qu'on pouvait espérer un meillleur résultat", exultait-il après une victoire 3-1 du Borussia face à Schalke, dans le derby. Kagawa, qui avait annoncé avant le match qu'il mettrait un doublé, venait de réaliser sa propre prophétie. Et même s'il vient d'arriver en Bundesliga, qu'il n'est pas encore habitué à tout les us et coutumes de ce football et qu'il devra lutter pour sa place de titulaire, nul doute qu'il a les capacités footballistiques pour tout exploser en Allemagne avec Dortmund.



Shinji Kagawa

Borussia Dortmund

Keisuke Honda

CSKA Moscou

 

Yuto Nagatomo

Cesena



Makoto Hasebe

Wolfsburg



Atsuto Uchida

Schalke

Son compère Uchida, qui joue aussi en Allemagne, à Schalke lui, n'a pas réussi le même début de saison, loin s'en faut. A cause d'une blessure contractée avec son équipe nationale, il sera écarté des terrains encore quelques semaines, et devra se battre pour jouer ensuite dans un groupe traumatisé par son mauvais début de saison. Atsuto Uchida a un profil semblable à celui de Nagatomo, un latéral offensif mais également très efficace défensivement. Enfin, on en place une pour Makoto Hasebe, qui semble avoir retrouvé sa place de titulaire à Wolfsburg sous les ordres de Steve McClaren, même s'il n'arrive pas à retrouver les niveaux de jeu impressionnants qu'il atteignait en 2009, année où il joua un rôle déterminant dans le titre de champion d'Allemagne de son club.

S'il apparait bien prématuré de faire des paris sur la réussite de ces joueurs sur le Vieux Continent cette année, le talent et le tempérament de ces éléments pourrait bien écrire une nouvelle page, glorieuse, du football nippon. Disciplinés, rapides, techniques, ces six jeunes talents sortent du lot, et certains pourraient devenir bien vite des stars montantes. Si Nagamoto et consorts continuent cette saison sur leur lancée, la relève derrière le légendaire Yasuhiko Okudera est assurée. Bientôt, les recruteurs seront tous en J-League, espérant avec anxiété dénicher la nouvelle étoile de demain...

 


Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs