thumbnail Bonjour,

Le club de Rio de Janeiro remporte son quatrième championnat, emmené par Fred. L'ancien attaquant lyonnais est meilleur buteur du championnat.

Fluminense a été dans la nuit sacré champion du Brésil alors qu’il reste encore trois journées de championnat. En effet, « Flu » compte dix points d’avance sur le deuxième, Gremio. Cette consécration était attendue depuis un bon bout de temps du côté de Rio de Janeiro. Grâce à une victoire 3-2 face à Palmeiras, qui se bat pour sa survie en première division, combiné au match nul de l’Atletico Mineiro, les vert et grenat remportent leur quatrième sacre de leur histoire.

Fred devant tout le monde

Emporté par un Fred dont le retour au pays a fait le plus grand bien, Fluminense est aussi la meilleure attaque du championnat. L’ancien Lyonnais est premier au classement des buteurs, avec 19 buts. Il devance ainsi Luis Fabiano (16) ainsi que les stars du championnat comme Neymar (12), Vagner Love (11) ou Seedorf qui a marqué la bagatelle de huit buts. Pas mal pour l’ancien. L’Atletico Mineiro, deuxième avant cette journée, passe donc troisième, n’ayant donc pas pu faire mieux que match nul face à Vasco de Gama, et ce malgré un but de Ronaldinho sur penalty. D’ailleurs, ce dernier devrait voir son contrat prolongé « Ronaldinho mérite une prolongation de contrat d’un an après ce qu’il a fait cette année » a déclaré Eduardo Maluf, directeur sportif du club.

Celui qui en revanche n’a plus trop d’avenir dans le football s’appelle Adriano. En effet, l’ancien intériste a vu son club de Flamengo, vulgaire neuvième du championnat, rompre son contrat. Le club avisé, avait prévu une clause de rupture de contrat en cas de fautes répétées. Après six avertissements, l’attaquant au physique de rugbyman ne fait plus partie de l’effectif de l’autre club de Rio. De son côté, Neymar n’a cette fois-ci pas réussi à faire gagner son équipe. Santos s’est incliné 2-1 face à l’Atletico Goianiense. En revanche, les Corinthias, vainqueurs de la Copa Libertadores, est sixième et ce malgré une victoire 6-1 face à Coritiba.

Et les autres stars dans tout ça ? Le club du futur parisien Lucas, épaulé par Ganso, devrait finir quatrième. De son côté, l’Internacional, malgré un marché des transferts de qualité avec les arrivées de Forlan, de l’ancien défenseur de la Roma Juan et la présence de Leandro Damiao est pour l’instant septième. Et Juninho dans tout ça? L'ancien Lyonnais a eut chaud, très chaud. Après avoir esquivé un test antidopage, l'artilleur s'était vu suspendre pour deux ans, avant de finalement ne récolter qu'un avertissement et 1130 euros d'amendes pour le club.

Relatifs

From the web