thumbnail Bonjour,

Ligue Europa - L'OL veut y croire

Après un revers (2-1) à l'aller, Lyon conserve de vraies chances de qualification face à Tottenham jeudi à Gerland en 16e de finale retour de l'Europa League.

L'OL, qui restait sur trois revers consécutifs, a parfaitement réagi ce week-end lors de la 25e journée,  en allant corriger Bordeaux (4-0). Grâce à cette victoire, combinée au revers de Paris à Sochaux (3-2), les Gones ont retrouvé leur 2e place et n'ont plus que trois petits points de retard sur le club de la capitale. La prestation des jeunes de l'OL a été particulièrement satisfaisante. De bonne augure avant d'affronter les Spurs en Ligue Europa. A l'aller, les hommes de Remi Garde se sont inclinés 2-1 à Londres mais tout reste possible.

Lloris sur le banc

Habitué à la Ligue des Champions, l'Olympique Lyonnais s'apprête donc à disputer son 16e de finale retour de la Ligue. Les Gones reçoivent cette fois Tottenham et espèrent décrocher le précieux billet qualificatif pour les 8es. Durant la phases de poules, les hommes de Remi Garde ont impressionné en terminant premier de leur Groupe I (16 points pris sur les 18 possible) et espèrent confirmer face aux Spurs.  «La Ligue Europa est une compétition qui est faite pour des clubs comme nous,. Une telle affiche a un parfum de Ligue des champions. Cela peut permettre à l'OL de poursuivre un chemin et ce sera tellement formidable que je n'imagine pas un instant qu'on lâche le morceau face à ces Rosbifs », confiait d'ailleurs Jean Michel Aulas, le président des Gones.

Concernant les statistiques, 51% des équipes battues à l'aller sur le score de 2-1 obtiennent leur qualification pour le tour suivant. "Je me réfère surtout au premier match que nous avons livré contre un adversaire compliqué, habitué à livrer de bons matches et à toujours marquer à l'extérieur, excepté à deux reprises cette saison", souligne ainsi Rémi Garde. En revanche, l'histoire du club rappelle aussi que les Gones n'ont pu se qualifier que deux fois sur 15 après avoir perdu à l'aller, toutes épreuves européennes confondues.

Gerland ne devrait cependant pas revoir sur le terrain son ancien gardien de but, Hugo Lloris, comme l'a affirmé l'entraîneur des Spurs, André Villas-Boas, mercredi.  Comme à l'aller, l'Américain Brad Friedel devrait en effet lui être une nouvelle fois préféré.  "J'ai ce système de rotation en place. Brad a livré une bonne performance lors de la première manche et je ne vois pas pourquoi je changerais", a affirmé Villas-Boas en conférence de presse, interrogé sur l'éventualité de faire jouer Lloris dans son ancien stade. "Nous allons voir après l'entraînement (ce mercredi soir à Lyon). Nous avons deux gardiens. Nous verrons bien qui sera dans le but pour le match, jeudi. Vous connaissez bien la rotation au niveau de l'Europa League et il paraît probable que Brad soit titulaire".

Relatifs

From the web