thumbnail Bonjour,

De nombreuses émotions pour cette cinquième journée d'Europa League qui aura vu de nombreux clubs compostez leur ticket, et d'autres quitter la compétition.

De nombreux scores serrés lors de cette cinquième journée d’Europa League, mais aussi de nombreux scores fleuves, ainsi que des surprises et du suspens. Bref, une soirée d’Europe comme on les aime.

Pour commencer ce début de soirée, des italiens à la peine. L’Inter, complétement modifiée après sa qualification acquise lors de la dernière journée, s’est fait étripé à 18h par le Rubin Kazan sur le score de 3-0. Un résultat sans conséquence pour les nerazzuri, mais qui permet aux russes de passer premier du groupe. Dans le même temps, l’Udinese dit au revoir à l’Europe a perdu sur le score de 2-0 face au Rubin Kazan de Samuel Eto’o, auteur du second but.

 

Un peu plus tard dans la soirée, la Lazio et Newcastle se sont quitté sur un 0-0. Lloris a été héroïque lors de ce match sauvant plusieurs fois les siens de situations critiques. Newcastle n’a pas réussi à se débarrasser de Maritimo malgré un but du français Sylvain Marveaux. Pendant ce temps-là, dans le groupe marseillais, le Borussia Monchengladbach a arraché une victoire en fin de match grâce à un doublé de Camargo (2-0)

Stuttgart puissance 5

Le carton de cette soirée est à mettre au compte de Stuttgart qui face au Steaua Bucarest, à l’extérieur s’il vous plait, l’a remporté 5-1 grâce notamment à un doublé du japonais Shinji Okazaki. L’autre bonne opération de la soirée est pour Levante qui bat 3-1 les pauvres danois d’Helsinborg et profite du match nul 0-0 entre Hannovre et Twente pour se qualifier. Le Sporting Lisbonne aussi quitte la scène européenne sans gloire après une défaite 3-0 face à Bâle, qui n’est toujours pas qualifié malgré la défaite (1-0) de Videoton face à Genk.

Cavani au finish

Les autres gros ont tous su tirer leur épingle du jeu. L’Atletico Madrid a battu l’Hapoel Tel Aviv grâce à un but de Raul Garcia dès la septième minute. Le club madrilène en profite donc pour confirmer sa qualification. Liverpool, de son côté, a du concéder le nul face aux Young Boys de Berne. Zverotic égalise dans les derniers instants, répondant ainsi au but de l'ancien lillois Joe Cole. Plus tôt, Bobadilla avait égalisé pour les suisses. Ce but fait de l’argentin le meilleur buteur de la compétition avec cinq unités. A égalité avec Cavani ? Presque, puisqu’avec son Napoli, l’Uruguayen a arraché dans les toutes dernières secondes la victoire grâce à un penalty de l’inévitable matador, qui repasse donc en tête dans le classement des buteurs.

Final
Sevilla FC Sevilla
v
SL Benfica Benfica
#B1with_Sevilla
#B1with_Benfica

Relatifs

From the web